Accueil » Culture » “Hache tendre et gueules de bois” : Patrick Foulhoux à contre courant
Patrick Foulhoux- photo Emmy Etié.
Actualités Culture Rencontre

“Hache tendre et gueules de bois” : Patrick Foulhoux à contre courant

Grand passionné de rock et collaborateur de "7 Jours à Clermont", Patrick Foulhoux publie un livre original, consacré aux sans grade du rock, ceux que l'histoire a laissés sur le bord de la route. L'occasion de rétablir, selon lui, quelques vérités...

Un sacré pavé. 792 pages, tout de même. Du lourd, donc. Déjà auteur de L’Histoire du rock à Clermont et, plus récemment, de Les Thugs : Radical history, Patrick Foulhoux dégaine une nouvelle fois avec Hache tendre & gueules de bois, une anthologie consacrée aux sans grade du rock, à ceux que l’histoire n’a pas nécessairement retenus. « Pour causer des Stones, des Beatles ou d’Elvis, ah ça y’a du monde. Mais quand il s’agit de parler des disques des Doughboys, des Manikins, des Thugs, des Real Cool Killers, des Nomads, des Beast of Bourbon ou des Cheater Slicks, là, y’a plus personne » s’insurge l’auteur. C’était sans compter sur Patrick Foulhoux, qui déteste les injustices et s’érige, en l’occurrence, en grand rétablisseur de vérité, évidemment subjective.

Subjectif. Et alors ?

La genèse de ce bouquin ? Toute simple, finalement. “Des musiciens de passage chez moi, en voyant ma collection de disques, m’ont suggéré que je ne pouvais pas garder ça égoïstement pour moi. Je devais le partager. Soit je montais une galerie audio pour faire découvrir tous ces groupes inconnus du grand public et pourtant essentiels, soit, j’écrivais un bouquin” explique celui qui collabore régulièrement à 7 Jours à Clermont. Ce livre singulier s’emboîte comme une série de chroniques. Il met en exergue un album pour chacun des groupes ou des artistes “sélectionnés”. Et il fait rarement dans la dentelle. “Il y en a marre du politiquement correct, du consensuel, de l’aseptisé, d’écrire pour ne rien dire. Mes avis sont tranchés” précise l’auteur qui a conçu son texte dans un esprit “gonzo”. Au passage, on retrouve de nombreux musiciens clermontois comme Leopols Skin, Arcwest, Elderberries, Seven Seas, Plainraw, Atomic Garden, Subway, Plastic Invaders, Las Vegas Dead Brides, Kunamaka, Sleazy Arse, Man Made Monster, Géraud Bastar ou encore les Real Cool Killers, déjà cités.

Des premiers émois rock à l’écriture 

A propos de ce Hache tendre & gueules de bois, le journaliste et écrivain Michel Embareck écrit « Ce n’est pas un dico ou une encyclopédie, c’est toute une vie de fouineur/fan absolu qui défile. » Un beau compliment en réalité et une façon de signifier l’investissement de l’auteur qui n’hésite pas à mettre son cœur ou, peut-être, ses tripes dans cet ouvrage à la construction originale. Il pouvait difficilement en être autrement tant la musique accompagne l’existence de Patrick Foulhoux depuis belle lurette et tant elle s’est glissée dans son intimité. ” Enfant, j’écoutais les disques de variétés de ma mère. Dès 1973, à l’âge de 11 ans, j’étais en centre aéré à Manson avec des moniteurs qui m’ont fait écouter mes premiers disques rock. Ça m’a bouleversé. Mes grands-parents maternels m’avaient déjà offert un harmonica, mais ça n’avait encore rien déclenché. C’est à l’écoute de Led Zeppelin, Status Quo, Yes, Genesis, Doors et autres groupes des années 70 que la révélation m’est apparue.” Et comme le sieur est aussi un boulimique de lecture, grand fan des bouquins de Frédéric Dard, il fallait bien qu’il prenne à son tour la plume pour raconter des histoires de rock, évidemment. Des histoires qui ne manquent pas de volume…

Hache tendre & gueules de bois de Patrick Foulhoux. Paru chez Kyklos Editions.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite