Accueil » News de la rédaction » Grands écrans pour petites sorties
Larguées.
Jeudi News de la rédaction

Grands écrans pour petites sorties

La prochaine semaine amènera son lot de nouveaux long-métrages dans les nombreuses salles de cinéma clermontoises. Voici une petite sélection pour mieux choisir...

Jeudi soir: la fin de semaine approche, rien ou presque à télévision (à part un tournoi de golf du PG Tour sur la chaîne Golf+) et le printemps, certes humide, qui frappe aux carreaux. Le moment, peut-être, d’aller boire un verre en ville, dîner dans un restaurant entre amis ou (et) filer vers une salle obscure. Mais quels sont les films à l’affiche? Que se mettre sous la dent? Voici un petit échantillon des long-métrages dont la sortie est prévue pour les jours à venir…

Escobar fascine les réalisateurs

Loving Pablo.

Pablo Escobar fascine les réalisateurs.  On s’en était déjà aperçu avec Paradise Lost dans lequel « l’empereur de la cocaïne » était interprété par Benicio del Toro. Cette fois, c’est Javier Bardem qui s’y colle dans Loving Pablo, un film de Fernando Leon de Aranao. Richissime, sanguinaire, sans scrupule, Escobar était aussi à ses heures un bon père de famille et un séducteur. Le personnage intriguait en tous cas la journaliste Virginia Vallejo (interprétée par Pénélope Cruz). Celle-ci s’apercevra qu’on ne s’approche pas impunément d’un chef criminel, ordonnateur du cartel de Medellin. Un film inspiré de faits authentiques.

Mission délicate sur l’Ile de la Réunion

Miou Miou est à l’affiche de Larguées, une comédie d’Eloïse Lang qui réunit également Camille Cottin et Camille Chamoux. Le décor n’a rien de désagréable puisque l’on prend la direction d’un club de vacances de l’Ile de la Réunion. Au moins, le soleil est garanti… Dans cette histoire très féminine, deux sœurs, aussi dissemblables que possible, l’une très libre et rockn’roll, l’autre classique et rangée, s’efforce de redonner le goût de la vie à leur mère que son mari vient de quitter. La mission est délicate mais peut-être pas impossible. D’autant que veille un chevalier blanc, barman de profession, interprété par Johan Heldenberg…

Encore une comédie

Décidément, le cinéma français en pince pour la comédie qui, généralement, garantit les meilleures recettes. Franck Bellocq a réalisé Love Addict, l’histoire d’un amoureux compulsif.  Gabriel craque à chaque rencontre ou presque. Un sourire féminin et le voilà lancé vers de nouvelles aventures. Mais ce fort penchant se conjugue mal avec une vie professionnelle réussie. Du coup, décidé à changer, il s’attache les services d’une agence de coach et c’est Marie-Zoë qui s’y colle. Kev Adams, en amoureux chronique, est entouré de Mélanie Bernier et Marc Lavoine.

Place publique.

Un tandem incontournable

Qui dit Jaoui, dit souvent Bacri…Une nouvelle preuve avec Place Publique, film réalisé par la première et dans lequel les deux jouent un rôle de choix. Une star du petit écran, désormais sur le déclin, se rend à une fête organisée par une productrice et amie. Le décor? Un jardin privé où le petit monde cathodique et très parisien s’entremêle. Agnès Jaoui se moque, avec légèreté, de la célébrité sur les réseaux sociaux et égratigne le monde de la télévision.

Ainsi naquit Wonder Woman…

Un film américain pour finir ce panorama, avec My Wonder Woman, biopic d’Angela Robinson.  Professeur de psychologie à Harvard dans les années 30, William Marston mène, avec son épouse, des recherches sur le détecteur de mensonges. Le couple engage une assistante pour les aider dans ce travail et une relation fusionnelle va naître entre les trois personnages. Elle sera une source d’inspiration pour Marston dans la création de son personnage Wonder Woman. Le film réunit Luke Evans, Rebecca Hall et Bella Heathcott.

My Wonder Woman.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite