Accueil » Initiative » Frédéric Torrent: de Chérie FM à l’École du Micro
Frédéric Torrent dans les studios de Chérie FM.
Initiative Rencontre

Frédéric Torrent: de Chérie FM à l’École du Micro

Le journaliste radio a créé l'Ecole du Micro, une structure où il entend donner des clefs aux associations et aux PME pour mieux communiquer avec les médias.

Les auditeurs de Chérie FM connaissent assurément sa voix. Il est l’homme des bulletins d’information distillés le matin sur 100.8. Quant aux journalistes clermontois, ils connaissent son visage depuis longtemps pour le rencontrer régulièrement lors des conférences de presse locales. Frédéric Torrent a débuté la radio sur Arverne il y a une trentaine d’années, comme animateur et technicien, avant de s’orienter vers le journalisme. « La radio, c’est un métier 100% passion » affirme-t-il. « A l’âge de 8 ou 10 ans, je faisais de fausses émissions. En réalité, j’ai été biberonné à Europe 1 et France Inter… »

Un rôle de coach

Est-ce l’âge qui avance inéluctablement? Ou bien l’effet d’un altruisme naturel? En tous cas, Frédéric Torrent ressent aujourd’hui le besoin de partager un peu de son savoir faire et de transmettre un peu de sa longue expérience. Journaliste le matin, dès l’aube, il se mue en auto-entrepreneur l’après-midi et créé L’École du Micro.« A travers cette nouvelle structure, mon idée est de donner des clefs aux PME et aux associations afin de savoir comment communiquer avec les médias, comment entrer en relation avec les journalistes, comment communiquer, comment répondre à une interview » explique-t-il. L’École du Micro n’entend pas se substituer aux chargés de communication ou de faire de l’ombre aux agences. Elles sont déjà nombreuses. A travers sa nouvelle activité, plutôt originale, Frédéric Torrent se voit plutôt comme un « facilitateur« . « Je ne m’adresse pas aux très grosses structures, celles qui ont les moyens d’employer un attaché de presse ou de se tourner vers une agence. Pour leur part, les petites PME et les associations de taille moyenne éprouvent souvent des difficultés dans leur communication. Dès lors, mon rôle ressemblera à celui d’un coach. Plutôt que des cours théoriques, mon intervention prendra la forme d’échanges afin d’apporter une boîte à outils »précise-t-il.

En interview.

Campagne de crowdfunding

Pour lancer son entreprise sur les meilleurs rails, Frédéric Torrent s’est tourné vers une campagne de crowdfunding, via la plateforme Dome Crowd. D’ici le 18 janvier, il espère récolter la somme de 2200€ et peut-être davantage. « Ensuite, ce sera la phase du démarchage auprès des associations et des PME. Je pense qu’il  existe une vraie demande même si elle est parfois inconsciente » estime le journaliste qui compte 38.000 flashs à son palmarès radiophonique. Joli score à battre dès demain matin puisque, comme à son habitude, Frédéric sera au micro de Chérie FM dès 6 heures du matin.

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite