Accueil » Vie publique » Fin de la règle des 10 km: bonne ou mauvaise nouvelle pour les Clermontois?
Les Clermontois prêts à utiliser leurs véhicules pour profiter des ponts de mai- photo Eloïse Gerenton.
Vie publique

Fin de la règle des 10 km: bonne ou mauvaise nouvelle pour les Clermontois?

Se déplacer, sans restrictions de distance, c'est de nouveau possible depuis hier. De nombreux Clermontois ont l'intention d'en profiter, notamment à l'occasion des ponts de mai.

La journée d’hier a marqué la fin des restrictions de déplacements à 10 km autour de son domicile, mais également des attestations. Cette première étape du déconfinement, parmi les quatre annoncées par Emmanuel Macron, constitue un véritable soulagement, pour la majorité des Clermontois. Ils peuvent désormais quitter la métropole pour profiter des ponts de mai. De quoi leur redonner le sourire…

“On va pouvoir changer d’air”

Après un mois sans pouvoir aller à plus de 10 km de chez elle, Sophie, institutrice, est ravie de pouvoir se déplacer “sans restrictions kilométriques“. Dès l’annonce de cette nouvelle, elle confie avoir “sauté de joie”. D’ici quelques jours, elle quittera la métropole Clermontoise pour se rendre à Marseille lors du week-end de l’Ascension. Le sentiment de Sophie est également partagé par plusieurs Clermontois. Parmi eux, il y à Marius, un jeune informaticien, pour qui “ la levée des 10km était nécessaire”. Il estime qu’avec l’arrivée des beaux jours, il avait besoin de “changer d’environnement”. Pour le week-end de la Pentecôte, il envisage de “se ressourcer dans le nord de la France”. Si cette nouvelle semble faire le bonheur des adultes, elle fait également celui des adolescents. Marion, lycéenne est “heureuse de pouvoir se déplacer, aux quatre coins de la France pour les ponts de mai”. Un sentiment que son ami Thomas partage “ Je suis content de voir cette situation se débloquer. Nous les jeunes, avons besoin de découvrir d’autres environnements que le nôtre, ça nous aide à nous développer”.

 

“Les 10Kms devaient être maintenus”

Alors que la France entame un déconfinement en 4 étapes, la circulation du virus reste à un niveau élevé. En effet, hier, lundi 3 mai, 311 décès en 24h ont été dénombrés et 28.950 personnes ont subi une hospitalisation. Soit 132 personnes de plus que la journée précédente, selon les chiffres de Santé publique France. Certains clermontois n’ont donc pas hésité à mettre en évidence leur crainte face à la lever des 10km. Didier, à la retraite depuis peu, affirme : ” Pour moi le virus est toujours présent et je trouve que c’est imprudent de pouvoir se rendre dans des régions où le taux de covid-19 est en hausse”. Christine, jeune mère de famille partage également le même mécontentement “Je trouve inadmissible d’autoriser aux Français des déplacements sans restrictions, alors que les cas de Covid ne cessent d’augmenter.” Elle ajoute “je ne me déplacerai pas pour les ponts de mai”.

Eloïse Gerenton.

À propos de l'auteur

Eloïse Gerenton

Animée par l’envie de parler du monde qui l'entoure, Eloïse originaire du Puy-en-Velay a pris la voie du journalisme après l’obtention de son bac Littéraire. Aujourd’hui, étudiante en deuxième année de DUT journalisme à Vichy, elle s'épanouit pleinement dans ce domaine.
Passionnée par la vidéo, Eloïse aime également transmettre l’information par le biais de l’écrit. Les phénomènes environnementaux et sociétaux intéressent particulièrement notre future journaliste.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite