Accueil » Initiative » Épicentre Factory en sursis
La fresque du climat, une opération ludique autour de la transition écologique.
Économie Initiative

Épicentre Factory en sursis

Placé en redressement judiciaire, le premier espace de coworking clermontois doit trouver de nouveaux moyens financiers. Pour ce faire, il s’engage sur le thème de la transition écologique.

Premier espace de coworking clermontois, né en 2013 rue des Gras puis installé rue Saint Dominique à partir de 2015, Épicentre Factory a été placé en redressement judiciaire le 20 février. En observation pour six mois, il doit proposer un plan de redressement au tribunal de commerce. Marie-Pierre Demarty, présidente et Damien Caillard, vice-président ont été nommés à la tête du conseil d’administration. Ils sont tous les deux très motivés pour sortir l’entreprise de ses difficultés.

« Epicentre est une SCIC, une société coopérative d’intérêt collectif. Elle appartient à ses sociétaires, à des acteurs du territoire comme la ville ou la métropole. Tous les membres ont le même poids à l’assemblée générale pour prendre des décisions » souligne Damien Caillard.

A l’heure de la concurrence

Avec Pierre Gérard, journaliste, des rencontres sont organisées.

L’espace de coworking est victime de la concurrence. Depuis la création d’Épicentre Factory, plusieurs espaces de coworking ont vu le jour sur le bassin clermontois comme Turing 22 à La Pardieu. Mais Damien Caillard croît en la présence d’un tel espace, en plein cœur du centre ville. Epicentre veut devenir un lieu d’accueil pour les free-lance qui peuvent déjeuner ensemble, s’épauler, porter des projets communs. « Il faut trouver 50 000 € pour recapitaliser la structure et 25 000 € supplémentaires par an pour assurer le fonctionnement » précise Damien.

Épicentre Factory vit des loyers que versent les coworkers qui fréquentent les lieux, facturés sous forme d’abonnement ou à l’heure, mais cela ne suffit plus à faire tourner la structure. Damien Caillard et Marie-Pierre Demarty doivent aller chercher de nouveaux clients, pour augmenter leurs ressources. Location d’emplacement, de salles pour une présentation de produit, privatisation des lieux, tout est envisageable pour ne pas voir disparaître cet espace. Alors pour donner un nouveau souffle, le duo réfléchit à de nouvelles propositions sur la structure.

Damien Caillard compte beaucoup sur l’organisation d’événementiels autour de la transition écologique, comme nouvel axe de développement. « La transition écologique est un sujet majeur de société aujourd’hui. Nous le voyons avec les municipales. Mais, il n’existe pas de lieu dédié pour en parler. Alors pourquoi pas à Épicentre ? » martèle Damien Caillard.

Damien Caillard, vice-président d’Épicentre Factory.

Des initiatives autour de la transition écologique

Épicentre présentera des initiatives menées dans le Puy-de-Dôme sur la transition écologique. Elle invitera toutes sortes d’acteurs, maires, chefs d’entreprise, associations, agriculteurs. L’objectif sera de proposer une vision transverse capable d’imaginer d’autres modèles économiques et sociaux. Pour organiser ces rencontres, Épicentre espère obtenir des aides de fondations privées de grands groupes, engagées dans des démarches de type responsabilité sociétale des entreprises ou développement durable.

Avec ce nouvel axe de développement, le duo à la tête d’Épicentre espère sauver la structure qui a vu naître Cocoshaker, un incubateur d’entrepreneurs sociaux, la Rue créative ou la Clermont Coding Academy.

À propos de l'auteur

Véronique Feuerstein

Véronique Feuerstein

Diplômée en histoire de l’art, Véronique Feuerstein a deux passions : le patrimoine et l’économie. Après un début de carrière au quotidien l’Eveil de la Haute-Loire au Puy-en-Velay, elle a collaboré au magazine de territoire Massif central puis est devenue rédactrice en chef de Massif-central entreprendre pendant neuf ans. Elle a ensuite participé au lancement d’un nouveau média : la Montagne entreprendre, appartenant au groupe Centre France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite