Accueil » Initiative » Des photos ratées qui méritent le coup d’œil
Photo J.C.Marcel.
Actualités Culture Initiative Vendredi

Des photos ratées qui méritent le coup d’œil

Labo 1880 a organisé un concours de "photos ratées" qui aboutit aujourd'hui à une exposition insolite. Le public peut voter pour son cliché préféré.

Faire du sérieux sans se prendre au sérieux. Et encore prouver que les galeries d’art ne sont pas réservées à une élite. Labo 1880 pratique volontiers le contre-pied et propose du 2 avril au 22 mai une exposition de photos ratées.

C’est durant le premier confinement que l’idée est née. « C’était l’opportunité pour toutes les personnes qui font de la photo de replonger dans son passé, dans ses archives » expliquent les organisateurs qui ont donc lancer un concours de photos ratées. Les participants ont ainsi fouillé dans leurs négatifs ou tirages (l’occasion, parfois, de faire un peu de tri). Ou encore, ils ont fait de nouvelles photos, en argentique ou procédés alternatifs, afin de coller à la philosophie du Labo 1880.

Belles et sensibles, quand même

Photo Rémi Boissau.

Mais au fait, qu’est-ce qu’une photo ratée ? Pour Corinne Chosson, commissaire de l’exposition : « C’est celle qui va interroger particulièrement à plusieurs niveaux de lectures, quel que soit le degré de connaissances, voire d’expertise en « Art » du regardeur. D’où provient l’erreur ? A la prise de vue ? Au développement ? Au tirage ? A l’absence ou à la sur-réaction de la chimie ? Le cliché peut être raté par n’importe qui mais un beau raté fait écho à bien d’autres vecteurs que le talent ou le manque de talent. » Le concours aboutit aujourd’hui sur une exposition, issue d’une sélection de dix neuf clichés. Ils proviennent de photographes locaux (Rémi Boissau, Niko Chambon, PJ Fontfrède, Jérémy Laurichesse), français et suisses. Les images exposées sont ratées, peut-être. Pour autant, elles ne manquent ni d’esthétique, ni de sensibilité et elles interrogent celui qui les observent. «  Elles démontrent aussi l’authenticité d’un instant présent sans fard » estime Corinne Chosson.

Une expo en jeu

Durant l’exposition, le public pourra voter pour sa photo préférée. Dans le même temps, un jury professionnel fera de même. Le photographe « élu » gagnera la possibilité d’organiser une exposition complète au Labo 1880 et ainsi de présenter son travail, voire de partager les cimaises avec des photographes de son choix, dès lors que les clichés sont argentiques ou alternatifs.

Lieu d’émergence créative, Labo 1880, situé rue du Port à Clermont, entend promouvoir l’image. Mais elle le fait à sa façon, selon sa philosophie : « loin de la précipitation de nos rythmes de vie actuels et de la sursaturation visuelle que nous subissons. » A coup-sûr, cette exposition originale mérite qu’on lui accorde un peu de temps, comme une parenthèse insolite.

Du 2 avril au 22 mai au Labo 1880, 16 rue du Port à Clermont; https: //www.facebook.com/labo1880/ 

“Labo 1880”, dans la rue du Port- photo : labo1880.fr

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite