Accueil » Culture » Des musiques contemporaines venues du monde entier
L'ensemble Tree sera le 29 octobre à 19h à l'auditorium du CRR- photo D.R.
Culture Événement

Des musiques contemporaines venues du monde entier

Le Festival des musiques démesurées se déroulera du 27 octobre au 8 novembre, en dépit du contexte sanitaire et réglementaire, avec pas moins de 32 propositions musicales.

C’est l’unique festival de musique classique contemporaine dans l’ensemble de la région Rhône-Alpes-Auvergne. Et il se déroulera, en dépit des circonstances actuelles et de la panoplie des restrictions, à Clermont, entre le 27 octobre et le 8 novembre. Le Festival des musiques démesurées invite à écouter et, plus encore, à découvrir tant il nous emmène à travers des sonorités variées et inventives dans les esthétiques et les courants musicaux de notre temps. Une plongée qui est aussi un voyage autour du monde.

Claude Ledoux comme parrain

Claude Ledoux- photo Nao Momitani.

« Contrairement aux clichés qui circulent sur la musique contemporaine, c’est un répertoire riche, varié, une musique qui parle à notre imaginaire, un monde sonore incroyable qui peut revêtir une multitude d’aspects »  estime Sophie Lacaze, la directrice artistique d’un festival qui verra se succéder trente deux propositions musicales au fur et à mesure des treize jours de la manifestation. Les œuvres présentés émaneront de 65 musiciens des différents continents. Parmi eux, le compositeur belge Claude Ledoux, invité d’honneur de cette édition, épris d’échanges entre les musiques asiatiques et occidentales.

Le Duo Korsak-Collet, le 30 octobre à 18h à l’auditorium du CRR- photo D.R.

Début des concerts à 19h

Aux onze concerts proposés, s’ajouteront huit siestes musicales, deux scènes tremplin, quatre spectacles jeune public mais encore trois conférences, deux films, une déambulation musicale et une installation sonore. Et les différents rendez-vous rayonneront au sein de la ville depuis la Médiathèque de Jaude jusqu’au Musée Roger-Quilliot, en passant par la Chapelle des Cordeliers, l’Hôtel Fontfreyde, l’auditorium du Conservatoire ou encore le Théâtre du Petit Vélo sans oublier une escapade cournonnaise à la Médiathèque Hugo-Pratt.

En ces temps très particuliers, le festival a du s’adapter aux contraintes drastiques. Le début des concerts, initialement prévu à 20h30, a été avancé à 19h et des mesures sanitaires strictes seront mises en place qui incluent le port du masque pour les spectateurs. Mais les musiques démesurées permettront, dans l’esprit, de s’échapper un peu des contraintes ordinaires et des restrictions en tout genre. La musique ne met pas de barrière.

Tout le programme sur musiquesdemesurees.net

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite