Accueil » Actualités » De nouvelles restrictions sanitaires en vigueur
Les restaurants dans le viseur du gouvernement. Mais ils ne sont pas les seuls - photo D.R.
Actualités Santé Vie publique

De nouvelles restrictions sanitaires en vigueur

Le département entier a été placé en "état d'urgence sanitaire". La liste des restrictions, des interdictions et des obligations ne cesse de s'allonger au fur et à mesure des jours.

Suite à la déclaration de l’urgence sanitaire pour l’ensemble du territoire national, de nouvelles dispositions réglementaires ont été prises depuis samedi. Elles concernent notamment  les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique qui sont désormais interdits, à l’exception de quelques cas (rassemblements revendicatifs ayant fait l’objet d’une déclaration, réunions à caractère professionnel, services de transport, établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public est autorisé, services funéraires, visites guidées).

Des tables de six dans les restaurants

Dans les restaurants et débits de boisson , les tables doivent être limitées à six personnes et une distance d’un mètre entre deux chaises de tables différentes doit être respectée. Quant aux établissements recevant du public, tels musées ou centres commerciaux, ils doivent désormais respecter une jauge permettant de laisser à chaque personne de disposer d’un espace de 4 m².

D’autre part, depuis ce lundi, des mesures supplémentaires ont été prises, toujours à l’échelle nationale. Ainsi les établissements recevant du public, comme les salles polyvalentes, les salles des fêtes, les chapiteaux, les tentes, ne permettant pas de porter le masque en continu, de rester assis et de maintenir un siège libre entre deux personnes sont interdits.

A partir de ce mardi

A compter de ce mardi, de nouvelles mesures entrent en vigueur dans le Puy-de-Dôme, département placé en « état d’urgence sanitaire » : les rassemblements festifs de type raves party et tecknival sont interdits sur l’ensemble du département ;  le port du masque sanitaire est obligatoire aux abords des gares et des arrêts de transport en commun sur l’ensemble du département ;  les conditions des visites en EPHAD sont durcies avec notamment un accueil qui se fait sur rendez-vous et dans une salle dédiée, aménagée à cet effet. Les mesures spécifiques à la métropole clermontoise sont maintenues. Pour l’heure, seul le transport public et une grande partie du travail en entreprises semble échapper à cette vague de contraintes.

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite