Accueil » Vie publique » Clermont : réinventer les places Delille et Salford
Le centre de la Place Delille avec ses arbres et sa fontaine- photo 7 Jours à Clermont.
Le centre de la Place Delille avec ses arbres et sa fontaine- photo 7 Jours à Clermont.
Environnement Patrimoine Vie publique

Clermont : réinventer les places Delille et Salford

A partir du 9 avril prochain, les clermontois sont invités à donner leur avis sur la transformation d'un quartier important de Clermont, le secteur Delille-Salford. Le projet débute d'une feuille blanche et les citoyens ont un grand rôle à jouer dans les choix des aménagements de ces deux places.

La ville de Clermont est actuellement en pleine mutation. Si le nombre de grues de chantier témoigne de l’évolution du parc immobilier et de la transformation profonde de certains quartiers, les aménagements urbains suivent la tendance et annoncent un Clermont du XXIe siècle qui s’adapte aux nouveaux usages, aux nouveaux modes de vie et aux contraintes environnementales. Sur fond de Projet InspiRe qui va redéfinir l’offre de transports en commun et du futur plan de circulation qui conduira à une réduction de la place de la voiture en ville, certaines zones ont besoin de se réinventer. Ce sera le cas de la place Delille et de sa voisine la place Salford dont les aménagements illustrent aujourd’hui un passé révolu.

Un éléments fort de l’axe Gare-place de la Poterne

Entrée principale du centre historique de la ville, la place est situé sur l’axe reliant la gare SNCF à la place de la Poterne. Cet axe a d’ailleurs déjà entamé sa phase de requalification. L’avenue Charras se présente sous un nouveau jour, la fontaine d’Amboise à été restaurée, les abords de Notre Dame du Port vont être transformés. Il convient maintenant de s’attaquer à ce point central qu’est Dellile avec une place possédant de nombreux atouts mais aussi des faiblesses notamment celles liées à l’usage automobile. Comme autrefois Jaude ou la Victoire, la place est encore utilisée comme un rond-point. 9000 véhicules, voitures, bus et deux roues la traversent chaque jour, ce qui aujourd’hui est contraire aux attentes d’une ville calme et sécurisée. Mais transformer Dellile est loin d’être simple car les attentes de tous ordres sont fortes. Comment concilier les mobilités, le social, le commerce et la valorisation du patrimoine ? Une phase de concertation se révèle indispensable pour que les acteurs et les usagers puissent donner leur avis

Trois mois de concertation

Après l’étude Îlot de chaleur (lire notre article du 21/08/2020), et les premières réunions avec les acteurs concernés, la métropole ouvre une large phase de concertation publique qui débutera le 9 avril 2022, jour de braderie, pour une durée de trois mois. Enquêtes, ateliers participatifs, travaux d’artistes pour découvrir la place autrement vont se succéder durant la période, en interrogeant les clermontois sur les incontournables que sont la place des piétons, la végétalisation supplémentaire, la mise en valeur de l’eau et le vivre ensemble. Si parfois les citoyens peuvent avoir l’impression que les projets sur lesquels ils sont interrogés sont déjà bouclés, la requalification Dellile-Salford débute réellement de zéro et les habitants ont un vrai rôle à tenir. Un site internet spécifique a d’ailleurs été créé à cette attention.

Un timing incertain

Si le début des travaux est inscrit pour 2024, la date de la livraison des nouvelles places Dellile et Salford reste très incertaine. Du côté des élus, on souhaite que les travaux soit terminés en 2026, mais les techniciens de leur côté sont très réservés. En effet on ne sais pas ce que réserve le sous-sol de la place qui existait déjà au XIe siècle. C’est sur cette place que le pape Urbain II aurait prêché le 27 novembre 1095 la première croisade à l’issue du concile de Clermont. Par la suite, elle évolua beaucoup et fût même traversée par la Nationale 9… Les relevés archéologiques seront donc les maîtres du temps en fonction des relevés et des éventuelles fouilles complémentaires. L’aménagement et les équipements urbains retenus joueront également un rôle dans le calendrier. En attendant les clermontois doivent pointer le 9 avril 2022 sur leur agenda, date officielle du début de la concertation.

 

 

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

  • https://www.auvergne-thermale.com/printemps/?utm_source=7joursaclermont&utm_medium=banner&utm_campaign=printempsduthermalisme&utm_content=partner_2022-06-juin

Les infos dans votre boite