Accueil » Sports » Clermont attend « son » Tour…
Eddy Merckx, l'insatiable, en jaune. Raymond Poulidor est dans son sillage- photo D.R.
Actualités Sports

Clermont attend “son” Tour…

Il n'y a pas de juillet sans Tour de France ... sauf en cette année 2020. Pour mieux patienter avant le retour, en septembre, de la prestigieuse épreuve à Clermont, la salle Gilbert-Gaillard accueille l'exposition "Maillot jaune, le Graal du Tour" à partir du 15 juillet.

En cet été décidément pas comme les autres, le Tour se fait attendre, il se fait désirer. A Clermont, en particulier, ville qu’il a abandonné au matin du 22 juillet 1988 à l’heure du départ d’une étape qui menait le peloton vers Chalon-sur-Saône. Le 11 septembre prochain, la treizième étape de la Grande Boucle s’élancera de Châtel-Guyon en direction du Puy Mary. Clermont sera sur son itinéraire, comme Royat, et les coureurs lécheront aussi, comme un clin d’oeil, le pied du puy de Dôme avant de prendre la direction du col du Guéry. Le lendemain, c’est la Place de Jaude qui accueillera la caravane pour le “start” de l’étape qui conduira à Lyon. A 12h50, le drapeau s’abaissera devant l’Opéra-Théâtre.

Pour patienter, rien de tel que le Dauphiné, l’incontournable épreuve préparatoire qui s’élancera depuis Clermont, le 12 août prochain, avec la plupart des favoris du prochain Tour de France. Et d’ici là ? Pourquoi ne pas faire étape à la Salle Gilbert-Gaillard, théâtre d’une exposition intitulée Maillot Jaune, le Graal du Tour.

De couleur jaune

Chris Froome sur le podium- photo D.R.

Eddy Merckx l’a porté sur ses épaules durant 111 jours. Bernard Hinault l’a revêtu à 79 reprises. Miguel Indurain (60 jours), Christopher Froome (59) et Jacques Anquetil (52) furent aussi des habitués de la tunique dorée qui, généralement, brille au soleil de juillet. Ils furent 270, au total, à se parer du maillot distinctif de leader de la course. Un honneur que ne connut jamais Raymond Poulidor… Mais le jaune n’est pas tout dans l’histoire du Tour qui célèbre aussi les vainqueurs d’étapes et ceux des classements par points et de la montagne…

Treize fois au puy de Dôme

L’exposition recèle ainsi d’anecdotes et de pièces de collection. Et elle met en exergue les liens étroits entre la Grande Boucle et le puy de Dôme qu’elle a gravi à treize reprises entre 1952 (victoire de Fausto Coppi) et 1988 (succès de Johnny Weltz). Archives, projections, supports ludiques, affiches et autres documents nourrissent cette rétrospective, présentée jusqu’au 20 septembre. En août, certaines étapes du Dauphiné seront retransmises en direct, salle Gaillard. Ce sera aussi le cas, en septembre, pendant le Tour de France, le 107e du nom, un périple de 3470 kilomètres.

Exposition “Maillot jaune, le Graal du Tour” du 15 juillet au 20 septembre à la Salle Gilbert-Gaillard, 2 rue Saint-Pierre à Clermont. Du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h (ouverture exceptionnelle le 22 septembre pendant les Journées Européennes du Patrimoine).

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite