Accueil » Loisirs » Clermont à l’heure de l’été
"Croc-Blanc" sera projeté au Jardin Lecoq le 28 juillet.
Loisirs

Clermont à l’heure de l’été

Si les grands rassemblements sont encore proscrits, la ville de Clermont a tout de même prévu de nombreuses animations et rendez-vous tout au long de juillet et août.

La Ville de Clermont avait pris l’habitude, ces dernières années, de présenter l’ensemble de ces manifestations et activités locales lors d’une conférence de presse au Jardin Lecoq. Un rendez-vous qui annonçait aux journalistes l’imminence des vacances. Mais décidément 2020 est une année particulière qui balaie les usages et bat en brèche les coutumes. Les conférences de presse qui font partie de l’ordinaire de nos métiers n’ont toujours pas retrouvé leur place au calendrier. Quelques rendez-vous en ligne ou visio-conférences viennent, de ci, de là, rythmer les journées mais il faut le plus souvent se contenter de communiqués. Le mieux demeurant, toutefois, de se débrouiller par ses propres moyens pour se procurer les informations. Cela vaut en toute saison…

Long préambule qui nous mène vers les activités mises en place en cet été post-épidémie par la ville de Clermont qui invite tour à tour à « se cultiver, visiter, se détendre et apprendre ». Les jeunes et les familles, en général, sont visés. Pas de Contre-plongées ou de spectacles brassant un public nombreux mais plutôt une somme de « petits » rendez-vous, distillés au fur et à mesure du calendrier et au gré des différents quartiers.

Au sein de l’espace public

Au rayon des animations en plein-air, au sein de l’espace public, sont annoncés des activités tels yoga, carnets d’aquarelle et dessins d’observation, déambulation d’un magicien à vélo, contes déambulatoires, lecture partagée, ateliers de lecture ou encore trapèze, jonglerie, équilibriste. Pour ces animations, l’inscription se fera le jour même in situ, avec un nombre de places limité. Une programmation culturelle et artistique variée sera également proposée chaque jour, toujours suivie d’une représentation courte (concert, danse, récitation). Différents artistes locaux devraient y participer. Concerts et lectures animeront également des lieux tels le jardin du Muséum Henri-Lecoq, le hall du Musée Bargoin, l’Hôtel Fontfreyde, le patio de l’Hôtel de ville ou encore la Chapelle de l’Hôpital Général.

Cinéma au Jardin Lecoq et dans les quartiers

Si les Contre-plongées sont annulées, la partie séances de cinéma en plein-air restera d’actualité. Les projections sont déplacées cette année de la Place de la Victoire jusqu’au Jardin Lecoq. C’est avec le long-métrage Brazil de Terry Gilliam qu’elles seront lancées le 21 juillet à 22h. Suivra le film d’animation d’Alexandre Espigares Croc-Blanc, une semaine plus tard. Les quartiers excentrés de la ville bénéficieront eux aussi de projections, grâce au dispositif Passeurs d’images, porté localement par l’association Sauve qui Peut le Court Métrage. Mirai ma petite soeur, film d’animation japonais, sera ainsi projeté jeudi 9 juillet à La Fontaine du Bac, Astérix: le secret de la potion le 16 à Croix-de-Neyrat et Mia et le Lion blanc enchantera les spectateurs, le 23 juillet, à La Gauthière.

« En attendant le Tour »

Tout au long des mois de juillet et d’août, de nombreuses activités physiques, dans la ville ou en extérieur, sont proposées au public clermontois en lien avec les associations. Les musées accueilleront, bien entendu, les visiteurs autour, notamment, des expositions Les mondes rêvés de Rosto au MARQ et Nature en ville au Muséum Henri-Lecoq. L’Hôtel Fontfreyde, pour sa part, abrite l’exposition Le photographe et son double de Julien Mignot. Si parcs, jardins et piscines constitueront des points de fraîcheur bienvenus lors des chaudes journées, le 14 juillet se verra malheureusement amputé de son traditionnel feu d’artifice pour d’évidentes raisons sanitaires.

Lorsque l’été pointe le bout du nez, la rentrée n’est jamais loin. Et septembre, on le sait, verra la 14e étape du Tour de France s’élancer de Clermont, samedi 12 septembre. Pour patienter, les passionnés pourront aller goûter à l’exposition En attendant le Tour de France, visible à partir du 15 juillet à la Salle Gilbert-Gaillard à partir de photos, vidéos et pièces de collection. Beaucoup mieux encore, ils pourront assister mercredi 12 août au départ du Dauphiné depuis La Maison des Sports. La plupart des prétendants au maillot jaune lors de la prochaine Grande Boucle seront alors sur la ligne de départ. Et le Dauphiné est beaucoup mieux qu’une simple mise en bouche…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite