Accueil » Culture » Barry Douglas en « exil » avec l’Orchestre d’Auvergne
Barry Douglas- photo Katya Kraynowa.
Culture Vendredi

Barry Douglas en « exil » avec l’Orchestre d’Auvergne

Les 18 et 19 janvier, l'Orchestre d'Auvergne, dirigé par Roberto Forés Veses accueillera le célèbre pianiste pour un programme entre rêveries romantiques et virtuosités populaires.

Les premiers rendez-vous de l’année avec l’Orchestre d’Auvergne, les 18 et 19 janvier, seront l’occasion, pour les Clermontois, de découvrir ou de mieux connaître le pianiste Barry Douglas, né à Belfast en 1960. Médaille d’or au Concours international Tchaïkovski de 1986, il a réalisé de nombreux enregistrements avec le Camerata Ireland, en particulier les cinq concertos pour piano de Beethoven et le Triple concerto avec Kim Chee-yun et Andrés Diaz. Directeur du Festival International de piano de Manchester en Angleterre et du Festival de Clandeboye en Irlande, il a fondé en 1998 l’orchestre de chambre de Camerata Ireland, qu’il dirige notamment pour des cycles complets des symphonies de Beethoven, Mozart et Schubert. Lors de ces concerts clermontois,  Barry Douglas, Officier de l’Ordre de l’Empire Britannique, sera donc au piano tandis que Roberto Forés Veses dirigera l’Orchestre d’Auvergne.

Dvorak, Bartok et Ysaye

Le programme de ces soirées, imaginé par Roberto Forés Veses, évoquera l’exil des compositeurs tchèques Antonin Dvorak et hongrois Bela Bartok. Moins connu, le violoniste et compositeur belge Eugène Ysaye a également du fuir en Angleterre en raison de l’occupation allemande. Il composa alors Exil, une pièce pour orchestre à cordes, à découvrir en ouverture de ces soirées. Barry Douglas sera ensuite l’interprète du second concerto pour piano à cordes de Frédéric Chopin. Après les notes romantiques du compositeur polonais, Les Cyprès de  Dvorak évoqueront l’amour avec spontanéité et chaleur puis le Divertimento pour orchestre à cordes de Bartok, ultime pièce composée en Europe avant le départ du musicien pour les Etats-Unis, couronnera avec éclat un concert riche en contrastes et en émotions.

Jeudi 18 et vendredi 19 janvier à 20h à l’Opéra-Théâtre de Clermont. Locations: Orchestre d’Auvergne, Opéra Théâtre, 14 rue Nestor-Perret, 04-73-14-47-47 , Espace Victoire, place de la Victoire, 04-73-42-60-58 et autres lieux habituels. Infos sur www.orchestre-auvergne.fr 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite