Accueil » Culture » Amateurs et professionnels s’allient pour proposer un spectacle lyrique original
L'édition 2019 de lyrique en quartier
L'édition 2019 de lyrique en quartier- photo 7 jours à Clermont
Culture

Amateurs et professionnels s’allient pour proposer un spectacle lyrique original

Venez profiter, le 8 juin, d’un concert gratuit intitulé "La controverse de Karakorum" proposé par Clermont Auvergne Opéra dans le cadre de Lyrique en quartier(s).

Au cœur de ce concert : Lyrique en quartier(s), un projet imaginé par l’association Clermont Auvergne Opéra afin d’amener les jeunes et leurs familles à emprunter le chemin de l’Opéra. Ce programme offre, chaque saison, aux jeunes des quartiers prioritaires de la ville, la possibilité d’exercer une pratique artistique en temps scolaire tout en étant encadrés par des professionnels. Ainsi, d’octobre 2023 à mai 2024, 20 élèves de l’école Simone Godard (Gerzat) et 25 choristes amateurs ont participé, sous la direction de Bruno Bonhoure, à la création d’une version originale du spectacle lyrique La controverse de Karakorum.

La controverse de Karakorum : vibrer au rythme des fêtes religieuses

Imaginée par la formation musicale française La Camera delle Lacrime, La controverse de Karakorum s’inspire de l’histoire de Guillaume de Rubrouck, un moine franciscain envoyé, dans sa croisade contre les musulmans, auprès du grand khan de l’Empire mongol afin de le rallier aux chrétiens. La Camera delle Lacrime invite le public à un voyage à travers les langues, les mélodies et les rythmes des fêtes musulmanes, chrétiennes, bouddhiques et profanes des régions traversées. Ce périple explore également les territoires physiques et spirituels laissés par Guillaume de Rubrouck, qui a relaté son voyage et la controverse dans son manuscrit Itinerarium ad Partes Orientales.

L’Opéra pour tous

La Camera delle Lacrime est un ensemble de musique fondé en 2005 par le ténor Bruno Bonhoure et le metteur en scène Khaï-Dong Luong. Convaincus que la rencontre et l’échange avec le public doit dépasser le simple cadre du concert, les directeurs artistiques de la compagnie ont ainsi conçu des créations qui permettent l’accueil, sur quelques chansons, de choristes amateurs. Une volonté qui permettra donc ce 8 juin, aux élèves et aux choristes débutants, de proposer une version unique de La controverse de Karakorum.

Le 8 juin à 15h, La controverse de Karakorum. Le concert se déroulera à l’Opéra situé 22 Bd Desaix, Clermont. Entrée libre et gratuite. Pour plus d’informations cliquer ICI.

À propos de l'auteur

Elea Boennec

Née en Alsace, Eléa Boënnec a vécu la majeure partie de sa vie en Auvergne. Étudiante en information et communication à l’UCA, elle se destine depuis sa plus tendre enfance au journalisme. Passionnée par ce milieu, elle souhaite poursuivre son cursus universitaire au sein d’une école de journalisme.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé