Accueil » Actualités » Trois mois de tolérance pour les contrôles techniques automobiles
Photo D.R.
Actualités Vie publique

Trois mois de tolérance pour les contrôles techniques automobiles

Jusqu'à hier, la question se posait et l'imbroglio était total. Le gouvernement vient enfin d'accorder un délai de trois mois de tolérance pour effectuer le contrôle technique de son véhicule. La décision concerne uniquement les particuliers.

Nous avons été interrogés par plusieurs personnes, ces derniers jours, à propos du contrôle technique automobile en cette période de confinement. Certains d’entre vous devaient présenter leur véhicule au contrôle durant les prochains jours (ou semaines) et nous posaient la question : les centres sont-ils ouverts ?  Les contrôles sont-ils maintenus ? Existe-t-il une période de tolérance ? En réalité, jusqu’à hier soir, il était pour le moins difficile de répondre à ces différentes questions et la situation devenait ubuesque.

Une situation ubuesque

Les centres, en effet, avaient la possibilité d’ouvrir mais certains d’entre eux affichaient porte close. Quant aux automobilistes, ils n’avaient pas légalement la possibilité de s’y rendre tout en étant obligés de le faire. Et en cas de sorties pour respecter les délais, le risque était grand de se faire verbaliser. Un choix cornélien, en réalité. A ce stade, aucune disposition particulière n’avait été prise par un gouvernement ayant visiblement d’autres chats à fouetter.

Quinze jours seulement pour les poids-lourds

Enfin, devant le désarroi des automobilistes et des professionnels de la filière (ces derniers avaient adressé une lettre ouverte au ministre de la santé, Olivier Véran), le gouvernement a publié, hier soir, un communiqué. Une tolérance de trois mois va donc être accordée pour tous les véhicules légers, tolérance portant également sur les contre-visites. Le texte doit être publié au Journal Officiel dans les heures qui viennent. Il en va différemment en ce qui concerne les poids-lourds et les véhicules de transport en commun pour qui la tolérance de dépassement des échéances ne dépassera pas quinze jours. A moins que, d’ici là, un nouveau texte ne soit rédigé… En tous cas, le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) s’est d’ores et déjà félicité de cette annonce. « Cela évitera que les automobilistes se rendent dans leurs centres de contrôle technique et permettra ainsi le respect des mesures de confinement » a-t-il estimé.

Les centres en question risquent fort d’être embouteillés lorsque le confinement sera levé. Et les trois mois de souplesse supplémentaires seront alors bien utiles pour obtenir un rendez-vous en temps et heure…

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite