Accueil » Culture » Theo Crocker, héritier et fer de lance
Theo Crocker- photo Bryant Norman.
Culture Jeudi

Theo Crocker, héritier et fer de lance

Le prochain épisode de Jazz à la Coopé verra la venue de Theo Crocker, un jeune trompettiste qui fait le lien entre musiques anciennes et technologies ultra-modernes.

“L’obscurité est souvent associée à quelque chose de négatif mais les confins de l’espace sont obscurs. Là où la vie commence, il fait sombre. L’obscurité est une possibilité sans fin, inconnue et infinie. C’est ce à quoi nous faisons référence.” Ainsi parle Theo Crocker à propos de son dernier album Espace Velocity.

Empreint de spiritualité

Petit fils d’Adolphus Doc Cheatham, un trompettiste majeur qui mettait en avant l’héritage afro-américain, Theo Crocker parvient à tisser des liens entre musiques anciennes et technologies ultra-modernes. Le jeune artiste a déjà quatre disques à son actif, il fait partie de cette génération de musiciens qui mélangent avec élégance funk, hip-hop, afro et jazz tout en avouant être inspiré de musiciens comme Roy Hargrove. Trompettiste de talent, il interroge ses racines dans Escape Velocity, un disque empreint de spiritualité. A son propos, Wynton Marsalis écrit: ” il a les outils, l’intelligence et le talent. L’avenir semble radieux pour Croker ».

Jeudi 14 mars à 20h30 à la Coopérative de Mai (Petite Coopé) dans le cadre de Jazz à la Coopé.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite