Accueil » Chroniques » La télé et le cinéma ne connaissent plus le français
Chroniques

La télé et le cinéma ne connaissent plus le français

Dans notre langage quotidien, l'anglais remplace de plus en plus notre français. Cette langue universelle du commerce et du voyage tend à s'imposer en émaillant de plus en plus notre langage d'anglicismes. Ceci malgré la loi Toubon de 1992 qui imposait le français dans la vie du citoyen. C'est un échec surtout dans l'audiovisuel et le cinéma.

Depuis quelques années, la mode n’est de plus de traduire systématiquement les titres des films anglais et américains diffusés en France. La semaine passé sur les 25 nouveautés projetées sur nos grands écrans, le tiers avait conservé son titre en anglais.  Films qu’on retrouve à la télévision un peu plus tard. Rien que sur les chaînes de télévision, cette semaine, une cinquantaine de films aux titres en anglais non traduits dont certains sont bien connus par leur carrière au cinéma ont été diffusés. Notamment Star Trek, Captain América, Sex and de city, Room, Flyboys, Shutter Island, Showgirls, Missisipi Burning, Américan Sniper  et beaucoup d’autres.

« Gueule de bois »

Pire ! Certains titres traduits ne le sont pas en français mais en anglais différent des originaux ! L’amusant film « Very Bad trip » avait le titre original de Hangover qu’on peut traduire par « gueule de bois ». Pareil pour le film « Phone Game » dont le titre initial était The « Phone Booth ». Idem pour l’angoissant et excellent Sexcrimes qui rebaptisait  » Wild Things  » certainement à cause du mot sexe plus vendeur ! Même punition pour le récent  » The passenger  » avec Liam Neeeson dont le titre original est  » The commuter » ou si vous préférez, « Le banlieusard ». D’ailleurs, on ne dit plus La guerre des étoiles qui était le titre original lors de sa première sortie en 1977 mais « Star Wars « .

Snow White and the Seven Dwarfs

Imaginons que ce fut le cas hier notamment parmi les plus grands films de l’histoire du cinéma.  « Le train sifflera 3 fois » se serait appelé « High noon » (Plein midi), « Certains l’aiment chaud », « Somme like it hot » et Blanche neige « Snow Withe and the Seven dwarfs ». » « Autant en emporte le vent » serait resté « Gone with the wind ». Ils n’auraient pas fait la fabuleuse carrière qu’ils ont eue. D’ailleurs, chez Disney on est très malin et on conserve toujours des titres en français. » La Belle est la bête » est sortie chez nous » avec un titre français.  Bien sûr ,dans la passé des films ont fait une belle carrière malgré leurs en anglais mais c’était exceptionnels voire marginaux comme Vertigo, West Side Story, Pulp Fiction, Apocalypse Now beaucoup moins systématiques qu’aujourd’hui.

La télévision n’y échappe pas autant au niveau des jeux que des séries ou émission. ». Les feuilletons américains diffusés ne sont plus traduits tels 22 Jump Street, Docteur House, Sinister, Ultimate Gamme, Le Mentalist, Salvation, Gone, Blaklist, Vintage garage, Wheeler Dealer, Code Black, Grey Anatomie, Kaboult Kitchen (feuilleton français !)

Allez, en cette fin d’après midi comme le temps est gris, je vais me refaire pour la 20eme fois l’étincelant film d’Hitchcock « North by Northwest ». Oh pardon, « La mort aux trousses »….

 

 

À propos de l'auteur

Patrice Vergès

Patrice Vergès

Ancien rédacteur en chef d’Info Magazine, Patrice Vergès a aussi, tout au long de sa carrière journalistique, collaboré pour de très nombreux magazines automobiles. Auteur de 16 livres dont 10 thrillers, il est également chroniqueur radio. En tant que journaliste, aime à se définir comme « un spectateur professionnel ».

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite