Accueil » Carte d'étudiant » SOS Homophobie : Une association qui lutte pour la tolérance  
Simon Didierlaurent, co-délégué de la délégation SOS Homophobie Auvergne.
Carte d'étudiant

SOS Homophobie : Une association qui lutte pour la tolérance  

En 2018, SOS Homophobie a reçu 1 905 témoignages de victimes de discriminations du fait de leur orientation sexuelle et ce chiffre n’a cessé d’augmenter depuis 2013 avec le droit au mariage pour tous. A Clermont-Ferrand, une délégation SOS Homophobie a été créée en janvier 2019 et compte à ce jour une cinquantaine d’adhérents. Rencontre avec Simon Didierlaurent, son co-délégué.

Depuis sa création, 14 cas d’homophobie ont été signalés à la structure clermontoise. Un problème sociétal qui doit être connu de tous, des plus jeunes aux plus âgés. Les actions de l’association consistent principalement à intervenir dans les milieux scolaires (IMS, Interventions en Milieu Scolaire). « Nous faisons des formations auprès des jeunes pour leur expliquer ce que sont les préjugés et stéréotypes, pour essayer de les déconstruire. » explique Simon Didierlaurent. « Il ne s’agit pas seulement de stéréotypes sur l’homosexualité, nous élargissons le débat au sexisme car nous avons remarqué que tout part des droits de la femme. Si leurs droits régressent, les droits LGBT aussi. »

Différents terrains d’action

L’association intervient aussi auprès des adultes (IFPA, Interventions et Formations Pour Adultes) et lors de divers évènements culturels ou citoyens. Les membres ont ainsi participé à la manifestation du 17 mai lors de la journée internationale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie et ils tiennent aussi régulièrement des stands, à l’image du concert de Bilal Hassani à la Coopérative de Mai en octobre ou du Forum des associations en septembre. Le débat sur le mariage pour tous a malheureusement conduit à l’exacerbation de nombreuses dérives homophobes, notamment sur internet et les réseaux sociaux, lieux où l’on pense pouvoir s’exprimer en toute impunité : « notre but est donc de signaler le plus grand nombre de posts. » précise Simon Didierlaurent.

Le cadre d’action en milieu scolaire s’étend de la 5ème à la terminale, mais l’association n’exclut pas la possibilité d’intervenir dans les universités : « C’est plus compliqué car nous ne sommes plus sous la tutelle du rectorat, mais nous pouvons le faire si les étudiants souhaitant être informés sur les LGBTphobies ou sur le sexisme se réunissent pour faire valoir ce souhait » souligne le co-délégué. « Il faut que cela parte d’une volonté particulière ».

Être bénévole

Une réunion se déroule une fois par mois dans le but de recruter des bénévoles. Leur rôle est divers et varié : « L’association est ce que les gens en font » affirme Simon Didierlaurent. « Certains sont plus à même de vouloir intervenir en milieu scolaire, rencontrer des jeunes, parler avec eux des préjugés qu’ils peuvent avoir, d’autres préfèrent agir autrement en s’occupant de la communication, de événementiel ; la richesse de l’association provient du fait que tous les adhérents œuvrent en fonction de ce qu’ils peuvent nous apporter ». En bref, ils construisent l’association ensemble. 

SOS Homophobie favorise la libération de la parole et joue un rôle indispensable dans l’évolution des mentalités. Une ligne d’écoute anonyme est ouverte du lundi au vendredi de 18h à 22h, le samedi de 14h à 16h et le dimanche de 18h à 20h en appelant ce numéro : 01.48.06.42.41

Si vous êtes témoin d’un acte LGBTphobe, n’hésitez pas à le signaler grâce au Chat’écoute (https://www.sos-homophobie.org/chat) ou en remplissant le formulaire sur le site SOS Homophobie https://www.sos-homophobie.org/temoigner

À propos de l'auteur

Luna Grim

Luna Grim

Etudiante en licence Information Communication à Clermont-Ferrand, Luna Grim est curieuse du monde qui l’entoure et s’intéresse aux sujets sociétaux. Attirée par l’art et les voyages, chaque nouvelle destination est, pour elle, l’occasion de découverte et d’enrichissement.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite