Accueil » Vie publique » Sommet de l’Elevage : rendez-vous en octobre
Vache Aubrac
La race Aubrac à l'honneur au Sommet de L'Elevage
Économie Vie publique

Sommet de l’Elevage : rendez-vous en octobre

C’est dans le contexte très particulier lié au Covid-19 que se tiendra le 29e Sommet de l’Élevage à la Grande Halle d’Auvergne. Pour le monde agricole, ce rendez-vous sera d’autant plus important qu’il sera le seul de ce genre à se tenir cette année en Europe.

Pour Jacques Chazalet, président du Sommet de l’Élevage, il ne semblait pas concevable d’annuler la 29e édition de la manifestation qui s’est installée avec le temps comme la référence des plus grands salons professionnels mondiaux dédié aux productions animales. « Nous avons l’appui des pouvoirs publics et nous devons organiser le Sommet car il marque la rentrée du Monde agricole qui cette année a besoin d’une relance. Nous mettrons en place tout ce qui doit l’être pour garantir la sécurité des exposants et des visiteurs dans un contexte d’amélioration notable de la situation sanitaire». Fabrice Berthon commissaire général se montre de son côté, confiant sur le dispositif à mettre en oeuvre partant du principe que 80 % de la surface de l’événement est extérieure. Des masques seront distribués à l’entrée de la Grande Halle, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition et sur chaque stand, un stock de masques sera présent. Comme partout, les bises et les poignée de mains, même pour conclure des affaires, seront à éviter.

L’événement n’aura pas lieu en mode dégradé

Les oiseaux de mauvaise augure prévoient une édition en demi-teinte alors que certains pensent tout le contraire puisque le Sommet sera la seule manifestation de ce type cette année. D’ailleurs en ce début d’été, les chiffres semblent donner raison aux optimistes. Sur les 1400 stands proposés, 90 % sont déjà commercialisés et les concours d’animaux ont fait le plein. Ce qui marquera sans doute l’édition 2020, c’est une baisse des visiteurs internationaux, l’espace Schengen n’étant pas totalement rouvert. Cette baisse sera compensée par une présence plus massive des visiteurs français frustrés de la fermeture prématurée du Salon de l’Agriculture et de l’annulation d’autres rendez-vous. Rappelons cependant que le Salon de Paris est tourné vers le grand public alors que le Sommet de Clermont s’adresse prioritairement aux professionnels qui retrouveront une configuration habituelle, celle qui avait impressionné le Président Macron lors de la dernière édition. Ce dernier a d’ailleurs déjà reçu son invitation pour le mois d’octobre.

La race Aubrac au cœur du Concours National

En octobre les troupeaux de vaches Aubrac sont encore en pâture sur le haut plateau du même nom, ce qui n’empêchera de retrouver les splendides reproducteurs de la race ainsi que les couples vaches-veau au Concours National. Il désignera les plus belles bêtes, les plus pures d’entre-elles mais aussi celles qui ont bénéficié des progrès génétiques très favorables à une filière viande de qualité, elle même bénéfique à l’économie locale. Plusieurs autres concours seront également organisés sur les filières Bovins viande et lait, Ovins et Équins.

Un carrefour d’affaires international

Si les concours toujours très spectaculaires participent largement à l’image de la manifestation, ce qui se voit moins mais qui est tout aussi important est la capacité du Sommet à provoquer des échanges internationaux. Lors de l’édition 2019 se sont pas moins de 4800 visiteurs étrangers venus de 90 pays différents qui ont convergé vers l’Auvergne à la découverte du savoir-faire et de l’excellence des filières françaises. Un club d’affaires est ainsi mis en place durant trois jours cette année avec à la clé des collaboration et des débouchés supplémentaires. Les Visiteurs étrangers, qui risquent donc d’être moins nombreux, seront traités en V.I.P. Ils pourront ainsi participer à une série d’animations incluant un programme unique au monde de visites d’exploitations et de site technique agro-industriels. A ce programme vient s’ajouter un cycle de près de 30 colloques et conférences traitant de tous les sujets qui illustrent l’actualité agricole.

Sommet de l’Élevage, 7,8 et 9 octobre 2020, Grande Halle d’Auvergne et Zénith.
www.sommet-elevage.fr

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite