Accueil » Vie publique » Simon Teyssou directeur de l’ENSACF a reçu le Grand Prix de l’urbanisme 2023
Simon Teyssou / Photo : Atelier du Rouget ST&A
Simon Teyssou / Photo : Atelier du Rouget ST&A
Vie publique

Simon Teyssou directeur de l’ENSACF a reçu le Grand Prix de l’urbanisme 2023

Simon Teyssou directeur de l'École National Supérieure d'Architecture de Clermont-Ferrand a reçu le Grand Prix de l’urbanisme 2023. En lui décernant ce prix, le jury a tenu à saluer travail intégrant les questions de la ruralité et développement durable.

Le Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires vient de l’annoncer officiellement : le Grand Prix de l’urbanisme 2023 est attribué à Simon Teyssou, architecte-urbaniste concepteur et directeur de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont. Ce prix, qui lui sera remis par le ministre à la fin de l’année, a été créé en 1989 pour distinguer une personnalité reconnue par un jury international et valoriser les actions contribuant « à faire avancer la discipline et à améliorer le cadre de vie des habitants de tous les territoires ».

Simon Teyssou met à l’honneur ces espaces souvent modestes

En tant que directeur de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont, Simon Teyssou contribue au traitement de la questions de la ruralité et du devenir des petites centralités. En attribuant ce prix, le jury a tenu à mettre en lumière ses travaux, sa pensée et son engagement qui mettent à l’honneur des espaces souvent modestes, parfois les oubliés de l’urbanisme. Ces espaces qui fondent l’identité de la France et font office de laboratoires sociétaux, urbains et environnementaux, peuvent aussi servir de modèle pour le développement des métropoles.

Prendre en compte la question écologique

Simon Teyssou, est né en 1973.  Il est Architecte DPLG (diplôme d’architecte délivré par le gouvernement) de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand. En 2000, il crée l’Atelier du Rouget, sa propre agence dans le Cantal tout en enseignant les théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine à l’ENSACF, dont il prend la direction en 2019.
Influencé par le « régionalisme critique », Simon Teyssou  propose une forme d’architecture située qui prend en compte la question écologique pour en faire une opportunité. Ainsi, ces projets intègrent la valorisation de l’existant et la maîtrise de l’empreinte écologique sans rejeter les évolutions futures et la réversibilité. La construction de sa propre agence d’architecte en bois issu d’une forêt familiale, inscrite dans un projet de requalification du centre-bourg du Rouget, dans le Cantal, est le premier exemple de sa démarche. Elle fait de lui un représentant d’une nouvelle «école» saluée par ce Grand Prix de l’urbanisme 2023.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé