Accueil » Sports » Rudy Servol : L’homme qui pilote sa vie comme ses passions
R. Servol et son bolide Alpine A 110-GT4.
Rencontre Sports Week-End

Rudy Servol : L’homme qui pilote sa vie comme ses passions

Rudy Servol est un homme aux multiples facettes. Dirigeant de son entreprise Srd Com, située à Aubière, l’entrepreneur aime à troquer la cravate avec une combinaison de pilote. Après avoir longtemps pratiqué la moto, on le retrouve ce week-end sur le circuit Paul-Ricard, dans la Var, pour la grande finale du championnat de France GT.

Après une première carrière sur deux roues, couronnée par de nombreux titres et succès de prestige, Rudy Servol a fait le choix de vivre sa passion pour les sports mécaniques avec quatre roues. C’est au volant d’une Alpine A110-GT4, que Rudy Servol brille dorénavant sur les circuits les plus prestigieux de France, et même au-delà.

Un amateur aux attitudes professionnelles

R. Servol et son coéquipier S. Tribaudini sur la 3e marche de la manche de Nogaro.

Dans le cadre du championnat de France GT 4, catégorie qui voit se côtoyer des pilotes professionnels et amateurs, Rudy Servol a su faire son trou. Amateur dans les statuts, l’ancien champion moto bénéficie tout de même d’une solide expérience : « C’est vrai que cette catégorie permet d’avoir de nombreux profils différents. Entre pilotes professionnels et amateurs « du dimanche », il existe aussi des concurrents qui possèdent une certaine expérience. Mais tout le monde a le niveau pour pratiquer en toute sécurité ! Je suis ravi de faire bénéficier de mon expérience mon écurie et mon partenaire au volant, Stéphane Tribaudini (pilote pro), avec qui nous sommes 4edu championnat avant la finale du Paul-Ricard.  »  Si les deux hommes peuvent encore mathématiquement être couronnés, il faudrait toutefois un concours de circonstances pour espérer remporter le titre de champion de France de la catégorie : « J’ai malheureusement connu une sortie de piste lors de l’épreuve de Spa-Francorchamps (fin juillet), qui nous a mis en difficulté au classement. Nous ne sommes plus maîtres de notre destin, mais on jouera le coup à fond ! ».

 

Une organisation pour gérer passion et activité professionnel

L’Alpine A110-GT4, au look ravageur !

Afin d’être compétitif malgré son statut amateur, l’entrepreneur aubiérois doit faire preuve d’une certaine organisation : « Quand on a la passion, on trouve toujours des solutions ! J’ai la chance de bénéficier de l’aide de mes partenaires Alpine Clermont et le groupe Bony Automobiles qui me facilitent les choses. Grâce à mon activité professionnelle dans le monde du caravaning, j’arrive aussi à faciliter les choses pour mes déplacements et le logement, réunis dans un même véhicule ! C’est vrai que les journées sont souvent chargées, mais concilier mon activité professionnelle et ma passion, c’est une chance et une vraie fierté. » Au volant de bolides pouvant dépasser les 260 km/h et au look ravageur, Rudy Servol aborde la dernière manche de la saison avec un esprit de revanche : « Après nos déboires de Spa, on a envie avec Stéphane de finir cette saison en beauté. En tous cas, on ira dans le Var avec l’envie de faire du mieux possible et de jouer notre rôle d’arbitre sur cette fin de saison. » Et qui sait, si sur un énième exploit, l’équipage pourrait renverser le classement général ? De toutes les façons, Rudy Servol aura l’occasion de revenir plus fort de cette expérience unique, tout en se consacrant à son entreprise durant la période hivernale…

L’ultime manche disputée le week-end prochain sous le soleil (?) du Var promet en tous cas de belles émotions, avec le titre en jeu…

 

Finale du championnat de France GT4 sur le circuit Paul-Ricard. Samedi 12 et dimanche 13 octobre. Pour plus d’informations sur la compétition et pour suivre les exploits de Rudy Servol : www.ffsagt.gt4series.com

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite