Accueil » Événement » Patrimoine mondial de l’UNESCO: un an après…
Photo Valentin Uta.
Événement Week-End

Patrimoine mondial de l’UNESCO: un an après…

Le samedi 6 juillet au puy de Dôme, le Conseil départemental organise une grande fête populaire à l'occasion du premier anniversaire de l'inscription de la chaîne des Puys/Faille de la Limagne au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Il y eut avant. Un long préambule de onze ans. Onze années d’efforts, d’études, d’incertitudes. Il y a désormais après. L’après inscription de la chaîne des Puys/ Faille de la Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. « Nous avons dorénavant pour mission que cet espace soit protégé. C’est tout le sens du plan de gestion que nous menons en concertation avec le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne et l’Etat.  Il faut veiller à l’intégrité du site, il en va d’ailleurs du maintien de l’inscription, l’UNESCO nous demande des comptes » rappelle Jean-Yves Gouttebel, le président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme.

Préservation et développement

Jean-Yves Gouttebel- photo CD 63.

Préserver les espaces naturels: voilà bien l’une des vertus de cette inscription. Mais Jean-Yves Gouttebel entend bien profiter du classement pour valoriser également le territoire au plan économique. « Ça n’est pas obligatoire mais nous aurions tort de nous en priver. Les volets touristique et attractivité du territoire sont aussi importants. Nous devons aussi y travailler dès maintenant, en relation avec l’ensemble des acteurs de ce territoire » souligne-t-il. Un chef de projet vient d’être engagé par le département qui aura pour mission de valoriser l’inscription et de mettre en musique ce développement, en concertation avec les uns et les autres.

Le pied et le sommet

C’était donc le 2 juillet 2018 à Bahreïn. A l’issue de la 42e session du Comité du patrimoine mondial, la chaîne des Puys/ faille de la Limagne obtenait le fameux sésame. Il devenait, au passage, le seul site de l’hexagone inscrit en tant que bien naturel. Un an plus tard, le Conseil départemental entend célébrer cet anniversaire à travers une grande manifestation populaire et gratuite. Et c’est au puy de Dôme, site emblématique, que celle-ci se déroulera samedi 6 juillet. « L’idée est de rassembler un maximum de personnes et l’ensemble des générations autour d’un événement pour tous » précise Carole Bérioux, la responsable de la communication du département. Deux théâtres ont été choisis: le pied du puy de Dôme, d’une part, son sommet, d’autre part, pour une journée non stop d’animations et de découvertes. Avec, pèle mêle, des escape games, un spectacle nocturne, un concert, des visites théâtralisées, des ateliers, un juke box géant, de l’humour, du cinéma, un marché de producteurs ou encore un village partenaires. « De quoi nous fabriquer ensemble de beaux souvenirs partagés sur un site qui a un bel avenir devant lui » espère Jean-Yves Gouttebel. Une fête populaire en guise de premier anniversaire. Le puy de Dôme, lui, en a vu d’autres…

Samedi 6 juillet à partir de 9h et jusqu’à minuit. Plus d’informations sur puy-de-dome.fr         

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite