Accueil » Innovation » Objets connectés et environnement : L’UCA et Linxens lancent un laboratoire commun
Playmobil connecté / Photo Pixabay
Photo Pixabay
Innovation Université

Objets connectés et environnement : L’UCA et Linxens lancent un laboratoire commun

L'UCA et l'entreprise Linxens lancent un laboratoire commun destiné à pousser les recherches sur la réduction de l'impact environnemental des objets connectés.

Internet et les objets connectés ont un impact considérable sur l’environnement. Matières premières, métaux précieux et terres rares extraits dans des conditions très impactantes, consommation électrique… autant d’effets qui passent totalement inaperçus dans des gestes anodins du quotidien. Les estimations font ressortir que le parc mondial d’objets connectés atteindra plus de 40 milliards d’appareils en 2025, le double du parc actuel qui représente déjà une consommation électrique équivalente à celle d’un pays qui se situerait au sixième rang des consommateurs d’électricité. De fait, les objets connectés constituent un enjeu fort de la croissance verte des pays industrialisés.

L’IoT, ou le réseau collectif d’appareils connectés

La société Linxens et l’Université Clermont Auvergne ont décidé de s’associer au sein un laboratoire commun dédié au développement de solutions innovantes et respectueuses de l’environnement dans le domaine des objets connectés. Linxens, est le leader mondial de la conception et de la fabrication solutions de connectivité pour les cartes à puce, l’identité électronique, la santé et l’IoT alors que l’UCA dont les recherches portent sur les modèles durables à ouvert l’IoTAE, le laboratoire pour l’Internet des Objets Appliqué à l’Environnement, fruit d’une collaboration avec la FRE, Fédération des Recherches en Environnement dans laquelle sont impliqués des scientifiques de l’UCA, de INRAE et du CNRS.

Limiter la transmission énergivore des données

Ce nouveau laboratoire, créé pour une durée de 4 ans a pour ambition d’apporter une contribution scientifique portant sur l’amélioration des systèmes adossés à l’Internet des Objets, ce que l’on appelle l’IoT. Les recherches porteront sur les fonctionnalités, la miniaturisation, la réduction des coûts et surtout la baisse de l’impact environnemental. L’objectif est plus particulièrement de réaliser des objets communicants intelligents autonomes en limitant la transmission énergivore des données. La collaboration avec Linxens permettra de valoriser des innovations par une mise sur le marché de dispositifs communicants de nouvelle génération qui fourniront une solution adaptée aux enjeux écologiques en minimisant leur empreinte carbone et en maximisant leur efficacité énergétique.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé