Accueil » Actualités » Masques : des déchets pas comme les autres
Actualités Santé

Masques : des déchets pas comme les autres

Les masques de protection représentent un danger de contamination lorsqu'ils sont jetés dans les bacs dédiés aux papiers et aux emballages recyclables. En cette période de pandémie, le VALTOM rappelle les bons usages en matière de tri.

Les masques ne sont pas des déchets comme les autres. Alors que la pandémie se poursuit et que ces objets sont jetés par milliers par les usagers dans les poubelles et parfois, hélas, dans les rues ou en pleine nature, le VALTOM, syndicat de valorisation et de traitement des déchets ménagers du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire, ses collectivités adhérentes et son prestataire Echalier Paprec rappellent les citoyens que nous sommes à la plus grande vigilance concernant le tri des déchets. 

Risque infectieux

«  Les déchets tels que les masques de protection, autres textiles sanitaires (lingettes, essuie-tout, …) et les mouchoirs à usage unique, ne doivent pas être jetés dans le bac dédié aux papiers et emballages recyclables ”  rappellent-ils.  Ces déchets non recyclables représentent en effet un risque infectieux non négligeable, en particulier, pour les personnels de collecte et les agents du centre de tri. « Ces déchets sont donc à placer dans un sac fermé, à conserver ensuite 24h chez vous et enfin à jeter dans le bac destiné aux ordures ménagères résiduelles, qui rejoindront le pôle multifilières de valorisation Vernéa pour produire de l’électricité » explique le VALTOM. Il en va de la responsabilité de chacun de suivre ces instructions.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite