Accueil » Vie publique » Lionel Chauvin, nouveau président de l’assemblée départementale
Lionel Chauvin
Lionel Chauvin / Photo Ville de Chatel-Guyon
Vie publique

Lionel Chauvin, nouveau président de l’assemblée départementale

Au conseil départemental du Puy-de-Dôme, l’ère Jean-Yves Gouttebel qui aura duré 17 ans vient de prendre fin avec l’investiture du nouveau président, Lionel Chauvin. Nouveau président mais aussi nouvelle couleur politique. Désormais l’assemblée départementale affiche le pavillon L.R.

Dimanche dernier, à l’issue du scrutin, le Puy-de-Dôme historiquement socialiste, est passé aux mains d’une majorité centre-droite. Cette coalition a récupéré 8 cantons de plus que lors du scrutin précédent sur les 31 que compte le département.
Deux candidatures à la présidence de l’Assemblée avaient été déposées : celle de Lionel Chauvin pour le groupe Union des républicains et indépendants, et celle d’Alexandre Pourchon représentant les hommes et femmes de gauche. 35 conseillers sur 62 ont désigné Lionel Chauvin au premier tour, son «adversaire» n’obtenant que 24 soutiens.

Hommes politique bien connu sur le terrain

Le nouveau président désigné a déjà fait ses preuves sur le terrain. Élu à Chatel-Guyon (adjoint à la vie économique et aux sports), il est président du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, président du SBA, (Syndicat du Bois de l’Aumône qui collecte et transporte les déchets de 170 000 habitants répartis sur 131 communes adhérentes du Puy de Dôme) et aussi trésorier national de l’association Agrilocal qui valorise les circuits courts dans la restauration collective.
Dans un discours d’investiture très social,  il a indiqué vouloir “tourner la page des tensions et des guerres intestines qui ont entaché la deuxième partie du précédent mandat” et se concentrer au plus vite sur l’action du département qui doit jouer le rôle de “véritable bouclier contre les détresses”. Protéger, accompagner et innover sont les trois axes inscrits sur sa feuille de route “Aucun Puydômois ne doit être laissé sur le bord du chemin, y compris les mineurs non accompagnés, les étudiants en difficulté ou les personnes victimes de violences conjugales” a-t-il précisé, ajoutant “aucun territoire, qu’il soit urbain ou rural, ne doit être oublié par le département.”
A ses côté, on trouve Jean-Paul Cuzin, maire de Beaumont depuis 2020 qui tiendra le rôle de 1er vice-président et treize autres vice-présidents, dont quatre en charge de la politique sociale.
Lors de l’assemblée constitutive, cinq groupes politiques ont été définis : “Proximité et territoire”, “Solidaires par nature, social et écologie”, “La Gauche 63, solidaires par nature”, “Indépendants et démocrates” et “Union des républicains et indépendants”.
Valérie Bernard, Hélène Boudon et Gérald Courtadon siégeront, quant à eux, sans étiquette.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite