Accueil » Sports » Ligue 1 – Clermont Foot : Un Début de Saison Laborieux
Les footballeurs clermontois vont pouvoir passer de bonnes fêtes- photo B.Chérasse/ clermontfoot.com
Sports Week-End

Ligue 1 – Clermont Foot : Un Début de Saison Laborieux

C’est un euphémisme de dire que le Clermont Foot a connu une première moitié de saison compliquée. Résultats en berne, erreurs individuelles manifestes, attaque en panne sèche et rumeurs de joueurs souhaitant quitter le navire en cours de route…

La liste est longue et les challenges ne manquent pas pour la deuxième partie de saison ! Cependant, la trêve hivernale, si elle est bien gérée, peut certainement changer la dynamique, qui plus est après la belle qualification en coupe de France la semaine dernière.

Alors avant la reprise du championnat, nous faisons le bilan !

Des chiffres alarmants sur des points clés

Trois statistiques cruciales symbolisent les difficultés rencontrées par le CF63 cette saison : les erreurs individuelles menant à des buts, le nombre élevé de penaltys concédés et un taux de conversion des tirs parmi les plus bas de la Ligue 1.

Ces aspects doivent impérativement être améliorés pour espérer une remontée au classement.

Mercato et valeurs marchandes en berne

La valeur marchande de l’effectif, estimée à moins de 50 millions d’euros, reflète les performances en demi-teinte de l’équipe.

Les joueurs les plus valorisés, tels que Alidu Seidu et Muhammed Cham, n’ont pas échappé à une stagnation, voire une régression, de leur cote sur le marché des transferts.

Si elle devait avoir lieu, la vente d’un ou plusieurs joueurs sur le mercato hivernal se fera donc aussi en tenant compte de cet élément.

Des contrats à gérer avec prudence

Plusieurs joueurs clés arrivent en fin de contrat en juin 2024.

Avec l’ombre de la relégation en Ligue 2 qui plane, et face aux échéances contractuelles, le club doit prendre des décisions stratégiques concernant d’éventuels transferts, tout en se focalisant sur l’objectif de maintien en Ligue 1.

Un jeu d’équilibriste pas forcément évident. D’autant qu’on entend, ici et là, que certains joueurs ont demandé à quitter le club dès cet hiver.

Si pour certains, cela peut sembler être une bonne opération pour le club, pour des cadres, cela peut poser problème.

Ligue 1 – Clermont Foot : Redynamiser l’attaque

Cham, Nicholson et Konaté se démarquent comme les principaux atouts offensifs du Clermont Foot. Malheureusement, ces éléments ne peuvent à eux seuls porter totalement l’équipe.

C’est donc par ici que le Clermont Foot a commencé son mercato hivernal en se faisant prêter Virginius par le LOSC jusqu’à la fin de saison (sans option d’achat).

Cependant, des ajustements tactiques sont nécessaires pour optimiser leur rendement, notamment en exploitant davantage le côté droit de l’attaque.

A l’inverse, le côté gauche, nettement plus utilisé et qui aurait pu sembler être le principal atout de l’équipe en se basant sur ses performances de l’an dernier s’est montré peu performant, notamment avec le faible impact statistique de Jim Allevinah, les blessures à répétition d’Elbasan Rashani ou les performances en berne de Neto Borges.

Manque de continuité, une entrave à la performance

Blessures, suspensions, méforme… Le Clermont Foot 63 a connu une première moitié de saison marquée par une absence de continuité dans la composition de l’équipe.

Seuls six joueurs ont été des piliers constants du 11, ce qui soulève des interrogations quant à l’impact de cette rotation forcée sur les résultats mitigés.

Cette situation a été particulièrement préjudiciable au milieu de terrain, où l’absence de titulaires réguliers a pu affecter la cohésion et l’efficacité de l’équipe.

Un milieu de terrain à repenser

La paire Gastien / Magnin, efficace la saison passée, mérite probablement une nouvelle chance.

On note aussi l’éclosion d’Habib Keïta et, malheureusement, le faible impact d’un joueur aussi expérimenté que Maxime Gonalons.

Leur complémentarité pourrait être la clé pour renforcer le milieu de terrain, souvent pointé du doigt cette saison dans son incapacité à faire une transition rapide et propre entre la défense et l’attaque.

Une équipe à la traîne

Comparé au reste de la Ligue 1, Clermont Foot affiche des statistiques inférieures en termes de buts marqués et concédés.

L’abondance de longs ballons, contraire à la philosophie de jeu prônée par Pascal Gastien, souligne une approche parfois désespérée, et souvent désespérante, pour trouver des solutions offensives.

D’autant que le club ne dispose pas d’attaquant capable de prendre l’espace et d’être efficace devant le but.

Dépendance à Diaw

Les performances du gardien Mory Diaw restent un pilier pour l’équipe, mais cette dépendance souligne le besoin urgent d’améliorer l’ensemble des compartiments du jeu.

Vers une seconde partie de saison cruciale

Des Changements Nécessaires

Le mercato d’hiver représente une opportunité pour le Clermont Foot de se renforcer et de corriger ses faiblesses.
Des arrivées ciblées et un groupe restreint, mais efficace, semblent être la stratégie de Pascal Gastien pour redresser la barre.

On peut le comprendre : il n’est pas souhaitable pour l’ambiance de disposer d’un “loft” où aucun joueur ne peut se trouver psychologiquement à l’aise.

Certains joueurs, comme Komnen Andric ou Jérémie Bela devraient donc trouver un point de chute pour ne pas oblitérer leurs carrières.

De même, en plus de Virginius, d’autres profils sont ciblés comme un défenseur central qui pourra entrer dans la rotation (le jeune Jérémy Jacquet du Stade Rennais est pressenti), ou encore un défenseur central titulaire en cas de départ d’Alidu Seidu qui a des offres concrètes sur la table.

Espoir et réalisme

Avec des performances comparables en termes de points attendus à celles de l’an dernier, mais un rendement réel deux fois inférieur, le Clermont Foot est à un carrefour.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1739988040523931904

Si les problèmes offensifs sont résolus, l’espoir de maintien reste vivant, mais la réalité des chiffres impose une réaction rapide et décisive.

Il n’y aura pas de place pour les états d’âme, les égos mal placés, et pour autre chose qu’un comportement combatif et volontaire de chacun.

Le collectif et le club doivent passer avant tout.

Alors que la reprise de la L1 approche dans quelques jours, le Clermont Foot 63 se trouve donc à un moment critique de sa saison. Un de ces moments où les masques tombent.

Car c’est dans leur capacité à appréhender les moments difficiles que l’on distingue les joueurs capables de changer la destinée de leur équipe.

Charge à ceux qui en ont les capacités de prendre leurs responsabilités pour que Ligue 1 rime encore avec Clermont Foot.

À propos de l'auteur

CF63 Insights

CF63 Insights est un compte Twitter (X) dédié au Clermont Foot 63 qui propose des analyses statistiques, de l'actualité et des débats autour du club Auvergnat.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé