Accueil » Actualités » L’Etat veut soutenir l’émergence de jardins partagés
Photo D.R.
Actualités Environnement

L’Etat veut soutenir l’émergence de jardins partagés

17 M€ vont être consacrés au soutien de jardins partagés et collectifs à l'échelle nationale. La démarche est évidemment déclinée au plan local.

La crise sanitaire a suscité un nouvel élan pour les circuits courts. Le développement de jardins associatifs et d’agriculture urbaine s’en est trouvé renforcé et le plan France Relance entend entretenir cette dynamique. Dans le cadre de son « plan de relance », l’Etat a ainsi décidé d’allouer 17 M€  au soutien de jardins partagés et collectifs dans le cadre du « volet agriculture ». Accessibles par des appels à projets départementaux, ces aides financières sont mobilisables sur l’ensemble du territoire. Les appels à projets sont d’ores et déjà lancés dans les préfectures. Les dossiers peuvent être déposés par les associations, les collectivités territoriales et les bailleurs sociaux.

Les critères

Tout en visant la production de produits consommables par les habitants, les projets attendus doivent répondre aux enjeux du développement durable, de transition agro- écologique et climatique, d’alimentation et de biodiversité. La participation des habitants à la vie du jardin et la gestion du site sont aussi attendus. Il s’agit de soutenir un lieu de vie ouvert sur le quartier avec des liens avec d’autres structures (associations de riverains, écoles, collèges et lycées, maisons de retraites, hôpitaux, centres sociaux, commerces de proximités, etc.). le jardin doit ainsi présenter un caractère convivial, facilitant les rencontres entre générations et cultures diverses. Les aides seront accordées rapidement au niveau local pour des investissements matériels (outils de jardinage, fourniture et pose d’équipements) et immatériels (prestations d’ingénierie, études de sols), avec possibilité de prestations annexes de formation, d’accompagnement du porteur pour aide au lancement et à la consolidation du projet.

Comment participer ?

Pour le Puy-de-Dôme, l’appel à projet de ce dispositif d’aide peut être consulté sur le site internet départemental de l’État à l’adresse : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/plan-de-relance-r2081.html. Le dépôt de dossier s’effectue sur la plateforme « Démarches simplifiées » à l’adresse suivante: https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aap_jardins_partages_puy-de-dome

Ces jardins sont aussi créateurs de lien social et culturel. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de renforcer son soutien aux projets d’agriculture urbaine dans les quartiers en renouvellement urbain et aux projets qui permettent de donner accès au plus grand nombre, et en priorité aux plus démunis, à un jardin partagé ou collectif. Cette opération « quartiers fertiles » est pilotée par l’ANRU (agence nationale de la rénovation urbaine).

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter la direction départementale des territoires (DDT) du Puy-de-Dôme, Service économie agricole, au 04 73 42 14 53.

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite