Accueil » Vendredi » Les marchés s’animent au mois de mai
Le marché d'Aubière, ses couleurs et ses saveurs- photo Chantal Gayaud.
Loisirs Vendredi

Les marchés s’animent au mois de mai

Les marchés, eux aussi, ont leur fête internationale. Champeix, Aubière, Châtel-Guyon et Billom seront particulièrement à l'honneur de l'édition 2019.

Les marchés ont le vent en poupe, comme le prouve l’émergence d’initiatives dans de nombreuses communes. Synonymes de bien vivre et de bien manger, ils promeuvent, à leur façon, les circuits courts et les producteurs locaux. Pour autant ce phénomène n’est pas récent. Au contraire, les marchés de proximité remontent aux origines des échanges économiques. Ainsi, historiquement, ceux-ci  se déroulaient-ils sur des places publiques où se côtoyaient commerçants et villageois. En France, 6000 communes disposeraient aujourd’hui d’un marché, soit environ une sur six…

Des « valeurs de consommation »

Depuis 2015, les marchés ont aussi leur fête internationale, un événement imaginé par plusieurs gestionnaires de marchés de détail et parrainé par l’Union mondiale des marchés de gros. Afin de mieux coordonner l’opération, ces gestionnaires de marché se sont regroupés en 2017 dans une association, J’aime mon marché. Selon ses organisateurs, l’opération est destinée à mettre en exergue certaines « valeurs de consommation » tels le rapport qualité-prix, l’authenticité, le conseil, la proximité, la traçabilité, le manger local, le plaisir, la convivialité…

Des ambassadeurs célèbres

Jean-Luc Petitrenaud, gastronome, home de média et auteur- photo Jean-Luc Baltel/Flammarion.

L’édition 2019 de cette Fête internationale des marchés se déroule du 10 au 26 mai en France mais aussi dans une quinzaine de pays à travers le monde. Un millier de marchés devrait y participer avec l’objectif de « faire redécouvrir aux consommateurs leurs marchés de détail, les produits de leurs terroirs et leurs commerçants de proximité ». La manifestation s’est aussi trouvée trois parrains célèbres dans le domaine de la gastronomie. Jean-Luc Petitrenaud, né à Clermont en 1950, est un ambassadeur presque incontournable tant il rayonne dans les différents médias. Médiatique, également, Luana Belmondo défend en particulier les saveurs et les traditions de l’incomparable cuisine italienne. Et il fallait évidemment un chef renommé pour compléter ce dispositif : le Montalbanais Christian Constant est donc à la marmite.

Quatre marchés à la une

Quatre marchés locaux seront particulièrement à l’honneur. Celui de Champeix  accueillera l’opération  J’aime mon marché France Bleu , vendredi 24 mai. L’occasion de recevoir un (ou plusieurs) chef(s) lors d’une émission en direct sur les ondes. Le chef invité effectuera son marché avec 40€ et devra mijoter un repas pour 4 à 6 personnes. Châtel-Guyon (de la Place Brosson à l’avenue Baraduc) vivra à l’heure de cette fête internationale les dimanches 12, 19 et 26 mai. Ce jour-là aura une saveur particulière puisque l’on y célébrera les mères. Rendez-vous, également, au marché du centre-ville de Billom, les lundis 13 et 20 mai au matin, et sur le très prisé marché d’Aubière, depuis la Place de l’Eglise jusqu’à la Place des Ramacles à l’occasion de deux vendredis (17, 24) et de deux dimanches (19, 26 mai).  Le dimanche 26 mai, de nombreux cabas seront en jeu…Beaucoup de saveurs, de couleurs et d’animations en perspective.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite