Accueil » Non classé » Le Tour Auto 2019 de retour à Charade
Le Tour Auto-Optic 2000 à Charade- photo 7 Jours à Clermont.
Non classé

Le Tour Auto 2019 de retour à Charade

Les amateurs Clermontois ont du attendre 4 longues années pour retrouver l'ambiance si particulière du Tour Auto Optic 2000 sur le mythique circuit de Charade. Malgré une météo indigne d'un mois de mai la passion automobile était au rendez-vous.

Trois semaines après le premier rassemblement de voitures électriques, le circuit de Charade a retrouvé ce vendredi matin le son des échappements libres et l’odeur d’essence caractéristique des moteurs de voitures de sport et de compétition. Le passage du Tour Auto Optic 2000 était un moment fort attendu des amateurs frustrés d’attendre depuis 2015 un retour en Auvergne de cette manifestation qui fait partie de ce qui se fait de mieux en matière de manifestations dédiées à aux automobiles classiques. Malgré une météo franchement défavorable, le public est venu en masse sur les hauteurs de Gravenoire pour admirer et entendre un plateau de plus de 200 véhicules répartis en 5 groupes, 3 pour la régularité sportive, 2 pour la vitesse. Arrivant de Vichy, ville étapes, les voitures se sont livrés à de belles empoignades sur une piste rendues délicates par des conditions quasi hivernales. A l’issue de l’épreuve sur piste, cette extraordinaire « caravane » à repris la route pour Tours avec une halte déjeuner au Château de Chazeron.
Avantage du sport auto dit historique, les paddock sont libres d’accès. Chacun peut déambuler et s’approcher des voitures et dialoguer avec les pilotes. Certain auront reconnu Ari Vatanen en ouvreur, d’autres auront pu voir Maëva Coucke, Miss France 2018 copilote d’une 504 coupé, croiser les Laffite père et fille, d’autres encore n’auront d’yeux que pour des véhicules aux pilotes anonymes  mais au sérieux pedigree, en particulier la reine de la piste, une Ligier JS2 de 1975 intouchable sur l’asphalte.

la 84 deviendra la 184 à l’arrivée à Deauville avec C. Lelouch à son bord.

Si, sur le Tour Auto les Mustang blanches ne sont jamais rares, cette année l’une d’elle attirait l’attention en ne prenant pas part à l’épreuve sur piste. Cette Mustang se doit de franchir la ligne d’arrivée sans encombre à l’issue de la dernière étape ce samedi 4 mai à Deauville. Mustang, Deauville… cela ne vous dit rien ? « Un homme et une femme » de Claude Lelouch… ce dernier sera copilote sur les derniers km de l’épreuve à bord de cette réplique fidèle de la célèbre 184 piloté dans le film par Jean-Louis Trintignant. Le réalisateur se fait un joli coup de promo avant la sortie prochaine de la suite « D’un homme et une femme », le propriétaire, lui est sur un nuage.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite