Accueil » Actualités » Le personnel soignant du Conseil départemental fortement mobilisé face à l’épidémie
Le personnel soignant du Conseil départemental ne manque pas de travail- photo CD63.
Actualités Santé

Le personnel soignant du Conseil départemental fortement mobilisé face à l’épidémie

Le dispensaire Emile-Roux, centre médico-social, service du Département, est fortement impliqué dans la lutte actuelle contre le Covid-19 et ses effets.

La mobilisation institutionnelle et la solidarité se révèlent fortes face à l’épidémie de Covid-19. C’est le cas, par exemple du Conseil départemental du Puy-de-Dôme au sein duquel une grande partie des personnels soignants luttent actuellement contre l’épidémie.

C’est ainsi que, répondant à la demande de l’Agence Régionale de Santé (ARS), le dispensaire Emile-Roux, centre médico-social et service du Département, participe à la surveillance sanitaire (repérage et suivi)  des personnes en situation de précarité au sein de la métropole clermontoise.

Des missions sanitaires et sociales

Deux équipes mobiles, constituées de médecins et d’infirmiers, ont été constituées par le dispensaire pour effectuer des visites auprès de toutes les personnes hébergées (environ 1 400 personnes hébergées en centre d’hébergement d’urgence par exemple) dans l’agglomération clermontoise, afin d’évaluer et d’identifier les cas de Covid-19. Parallèlement, une troisième équipe officie au sein du Centre d’hébergement spécialisé (structure ouverte à la demande de la Préfecture) pour accueillir et soigner les personnes sans-abris ou sans possibilité d’isolement, positives au Covid-19.

Né de la loi de décentralisation de 1983, le Dispensaire Emile Roux a vocation à prendre en charge toutes les personnes relevant de ses missions et particulièrement celles qui sont en situation de précarité. Il assure à tous des soins gratuits. Ce service du Conseil départemental a vu ses missions se développer au fil des années afin de répondre aux besoins de la population du Puy-de-Dôme et particulièrement des personnes socialement défavorisées.

Sur les aires d’accueil des gens du voyage

Par ailleurs, un dispositif spécifique, validé par le conseil de l’Ordre des médecins, organise actuellement le repérage et la prise en charge de suspicion ou de cas avérés sur les aires d’accueil des gens du voyage. Il réunit 26 professionnels, parmi lesquels 19 sont issus du Conseil départemental.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite