Accueil » Actualités » Le CHU de Clermont se transforme
Un projet architectural d'envergure.
Actualités Santé

Le CHU de Clermont se transforme

Autour d'un projet architectural d’envergure d’un montant global de plus de 50 millions, le CHU poursuit sa transformation. Un nouveau bâtiment au cœur de l’existant améliorera dans quelques mois la prise en charge des patients et les conditions de travail des personnels hospitaliers.

Avec l’objectif de regrouper l’unité de médecine polyvalente accueillant les patients des Urgences et de proposer un nouveau bâtiment central pour la prise en charge des patients, le CHU s’est engagé dans une opération réhabilitation et reconstruction du site Gabriel-Montpied. La construction du nouveau bâtiment GM3 permettra de restructurer certains services et d’abriter le service des urgences, à l’étroit là où il est pour l’instant, afin de faire face à l’augmentation constante de son activité. La nouvelle construction améliorera le parcours des malades, et elle aura une station pour les hélicoptères sur le toit. Les patients n’auront plus à être transportés en ambulance de l’hélicoptère aux bâtiments de l’hôpital comme actuellement.

Dans le détail

Le hall d’accueil de l’ensemble hospitalier, des urgences plus grandes, le SMUR et le centre d’hémodialyse trouveront leur place au rez-de-chaussée. Au premier étage, de la médecine  ambulatoire, la pneumologie et l’oncologie feront face à Jean Perrin, ce qui leur permettra de travailler ensemble plus facilement. Au deuxième étage, le service médical d’aval des urgences, la médecine post urgence cohabiteront avec la gériatrie. Le troisième étage accueillera la chirurgie cardiaque et le dernier étage sera celui de la médecine interne et la rhumatologie.

Maîtrise des énergies et végétalisation

Sur 18200 m3 de surface totale, 236 lits d’hospitalisation, 36 places d’hôpital de jour et 24 postes d’hémodialyse permettront aux patients d’être soignés dans de meilleures conditions. Les chambres seront très lumineuses, de grandes baies vitrées et un dispositif de brise-soleil occuperont quasiment toute la façade pour laisser entrer la lumière naturelle. Les choix architecturaux ont tenu compte de la maîtrise des énergies et de la végétalisation. Ces éléments de haute qualité environnementale devraient améliorer la qualité de vie des professionnels de santé comme de celle des malades. Ils permettent aussi une empreinte écologique et une consommation d’énergie moindres pour le CHU.

Le cabinet d’architecture “Architecture Studio” travaillera avec huit bureaux d’études spécialisés, dont deux entreprises clermontoises : I.T.C. pour la partie structure et le BET Louis Choulet pour la partie fluides pour construire cette partie très moderne de l’hôpital. Le jury a pris sa décision en octobre, et si tout se passe bien, GM3 sera livré dans 36 mois. Le coût total de cette opération de travaux d’envergure s’élève à environ 50 millions d’euros TTC.

 

À propos de l'auteur

Sonia Reyne

Sonia Reyne

Journaliste en Auvergne , elle couvre les thématiques liées à la ruralité, l’environnement, les alternatives sociales, économiques ou agricoles, le numérique et les atouts de la région. Après une longue collaboration avec La Galipote, Sonia est passée par La Gazette de Thiers, La Montagne et d'autres titres locaux. Elle collabore régulièrement aux 4 saisons du Jardin bio ainsi qu'à Village magazine. Présidente du Club de la presse Auvergne, elle préside également l'Union des Clubs de la Presse de France et Francophones.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite