Accueil » Animaux » L’APA lance une campagne de stérilisation des chats
La stérilisation des chats est la meilleure solution pour s'attaquer à la surpopulation féline.
Animaux Jeudi Vie publique

L’APA lance une campagne de stérilisation des chats

A compter du 1er février et pendant deux mois, l'Association Protectrice des Animaux du Puy-de-Dôme organise une campagne d'envergure pour stériliser les chats de particuliers dans le département. Objectif : limiter les populations et éviter une arrivée massive de chats au refuge.

C’est un véritable cri d’alarme que lance Marylène Jaby, directrice du refuge de l’Association Protectrice des Animaux de Gerzat : “Il faut stériliser vos chats ! Le nombre de félins au refuge n’a jamais été aussi conséquent. Et il convient donc de limiter les reproductions. »

Des refuges saturés

Dans le Puy-de-Dôme, les chiffres sont éloquents. Le refuge de Gerzat a accueilli 1806 chats en 2016 contre 850 en 2009 : une augmentation de 113% en 7 ans. La saturation des refuges entraîne maladies et stress, et limite ainsi les chances de survie des chats. D’autre part, de nombreux animaux abandonnés errent dans les rues, les jardins voire dans les campagnes, laissés à un triste sort.

Pour lutter contre ce phénomène, l’APA lance une campagne de stérilisation à destination des particuliers du Puy-de-Dôme. Du 1er février au 31 mars 2018, les vétérinaires partenaires de cette campagne diminueront leurs honoraires pour la stérilisation d’une chatte et la castration d’un chat. Marylène Jaby explique le fonctionnement de la campagne : “Les gens peuvent venir récupérer un bon directement au refuge avec leur pièce d’identité et un justificatif de domicile. On leur propose alors une réduction de 20 euros pour une stérilisation d’une femelle et de 10 euros pour la castration d’un mâle. S’ils veulent faire identifier leur animal, nous consentons à une aide de 35 euros pour une femelle avec la stérilisation et de 25 euros pour un mâle. Il faut savoir que l’identification par puce ou par tatouage est obligatoire pour les chats depuis 2002. Certains vétérinaires ont aussi décidé d’offrir une réduction supplémentaire”.

Une campagne coûteuse

La dernière campagne date de février 2014 et l’’APA avait alors fourni 800 bons en un mois. Cette année, l’exercice s’annonce plutôt bien. En effet, 250 bons ont déjà été délivrés en seulement quatre jours. Une initiative financée grâce aux dons et aux legs reçus par l’association. Elle devrait coûter entre 30 et 40 000 euros à l’APA.  

du au
Animaux Jeudi Vie publique
Assoc. Protectrice Animaux de Gerzat Les Bas Charmets, 63360 Gerzat Carte

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite