Accueil » Mercredi » Flax : un café textile pour tisser du lien
Le café Flax propose des ateliers d'arts textiles.
Initiative Mercredi

Flax : un café textile pour tisser du lien

Ce mercredi 22 août, après un mois de vacances, le café flax, situé au numéro 27 de la rue du port, va rouvrir ses portes. Un endroit pour découvrir les loisirs créatifs, mais surtout pour se retrouver autour d’un verre.

Je savais déjà un peu coudre, j’apprends de nouvelles techniques comme la broderie et le crochet. Ici on rigole bien, on échange beaucoup, l’ambiance est excellente” confie Christelle, une habituée qui passe au café Flax quatre fois par semaine.

Le choix de la rue du Port

Le Flax, qui signifie lin en anglais, est un café associatif créé pour que les gens puissent se rencontrer, tisser des liens et partager leur passion des arts textiles (tricot, crochet, couture, laine cardée, broderie). Il a ouvert en février dernier. A l’origine de cette idée, deux Clermontoises, Christine Couasnon et Julie Ciscard, qui avaient l’idée d’ouvrir un café textile. Le choix de la rue du Port n’a rien d’anodin, comme le confirme Anne-Cécile Fouillet, membre du bureau collégial du café Flax : “Christine vit dans cette rue et est très attachée au quartier historique. Elle était attristée par le déclin de la rue durant ces dernières années. Elle a vraiment voulu s’investir dans la redynamisation et a tenu à ce que le projet voie le jour ici, malgré les réticences. On est plutôt contents d’être là car il y a beaucoup de passage, avec des gens très différents”. Le café est géré par un ensemble de quarante bénévoles qui assurent des permanences et proposent des ateliers. Le lieu est ouvert à tous, mais si vous fréquentez le lieu régulièrement une adhésion vous sera demandée.

Des adhérents aux profils différents

Le profil des participants se révèle très varié. Un véritable mélange de générations, comme l’explique Anne-Cécile Fouillet : “On a des retraités qui sont plutôt isolés chez eux et qui trouvent un lieu pour discuter et prendre un café. Mais aussi de très jeunes filles qui viennent pour de l’initiation ou encore des personnes qui se retrouvaient dans des maisons. Certains hommes, également, poussent la porte le temps d’un café”. Elle poursuit : “C’est hyper motivant de rencontrer d’autres personnes. Parfois, en effet, chez moi, je n’ai pas le courage de sortir tout le matériel. Ici, l’alchimie entre les gens fonctionne. Je me suis de plus en plus investie, surtout dans l’aspect gestion et création du bar. En ce qui concerne la carte du bar, nous avons choisi des produits bio et locaux, comme les tisanes de l’Allier et les pâtisseries de Billom”. Prochainement, une campagne participative va être lancée pour équiper davantage le café. Les bénévoles vont par ailleurs participer au Festival International des Textiles Extraordinaires (FITE).

 

Café Flax
27 rue du Port à Clermont-Ferrand

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite