Accueil » Rencontre » De belles pages pour une aventure à travers la France à « sept roues »
Mardi Rencontre

De belles pages pour une aventure à travers la France à « sept roues »

Ils ont sillonné les chemins et les pistes cyclables de France sur 8000 kilomètres à vélo et en famille. Aujourd'hui, cette aventure humaine plus que sportive, réalisée en 2016, devient un ouvrage...

Cette aventure, assurément, n’est pas banale. Et sans-doute valait-elle bien un livre. En avril 2016, Caroline Ségoni, son compagnon Cédric et leurs deux jeunes enfants, Manon et Hugo, s’élançaient pour un périple de 8000 km, à vélos, à travers les contrées de France.  Un voyage de huit mois, de Nice jusquà Hendaye, en passant par la Charente, l’Alsace, la Picardie ou encore en longeant l’intégralité de la côte Atlantique. Et toujours en empruntant des voies « vertes », des pistes cyclables et des axes aménagés et sécurisés. « C’était un projet familial, au départ, qui, par la suite, est aussi devenu un projet associatif visant à encourager la pratique du vélo comme loisir inter-générationnel » souligne Caroline Ségoni. « Lorsque nous avons accueilli des enfants, nous nous sommes vite aperçus que la bicyclette était un moyen de se déplacer ensemble, de partager des moments. C’est un mode de voyage lent, doux, propice à la découverte. »   

« De belles rencontres »

Drôle d’attelage que cette famille sillonnant les paysages, à la force des mollets. Caroline « portait » quarante kilos de bagages tandis que Cédric tractait Manon (5 ans) sur son mono-roue, qui elle même « tirait » Hugo (2 ans) dans sa remorque… « Le tout sans la moindre assistance électrique » assure Caroline. « Nous sommes revenu avec des mollets en béton. Mais nous n’avons jamais cherché à accomplir un exploit sportif, on allait à un rythme lent, s’arrêtant régulièrement pour découvrir les sites. » Au gré de leur itinéraire, les « Graines de baroudeurs » (nom du projet associatif) ont aussi distillé une quinzaine d’animations sur le thème du vélo-loisir. L’occasion de nouer des relations. « La vie nomade, c’est vraiment du bonheur, même s’il n’est pas toujours facile d’être ensemble 24 heures sur 24. Nous avons pu découvrir le patrimoine français et, surtout, nous avons fait de belles rencontres » estime aujourd’hui Caroline.

22.000 photos ramenées

De son aventure, le quatuor a ramené 22.000 photos, une tonne de souvenirs et d’innombrables contacts, noués ici et là. A ajouter aux 5000 individus connectés qui, pendant huit mois, ont suivi les péripéties de ces Graines de Baroudeurs à travers blog et réseaux sociaux. Des raisons suffisantes pour inciter Caroline et sa « petite » famille à écrire un livre. « Au début du voyage, il n’en était pas question. Nous, ce qui nous motivait, c’était découvrir, partager, vivre pleinement. Mais au fur et à mesure des rencontres, les gens nous ont poussés à raconter notre périple à travers un ouvrage. L’idée a fait son chemin« . Des textes courts qui évoquent des moments clefs de cette vie nomade, quelques dessins de Manon et une multitude de photos: ainsi va se présenter « Notre tour à sept roues », dont la sortie est prévue en octobre. « Nous y expliquons notre projet, pourquoi un voyage en France et, surtout, nous y racontons notre vie quotidienne, y partageons nos émotions… » souligne Caroline Ségoni qui a écrit les textes.

Campagne sur Ulule

Auto-édité, le livre fait l’objet d’une campagne participative Ulule afin d’en accompagner le financement « avec pour leitmotiv, on a partagé cette aventure avec vous via les réseaux sociaux, vous pouvez partager le livre avec nous... ». Il sera vendu, in fine, au prix de 25€.  Pour le quatuor, l’ouvrage est peut-être une façon de boucler la boucle, à moins qu’il ne soit, au contraire, un moyen de prolonger l’aventure. Aujourd’hui, Manon, qui évoluait sur un mono-pousseur, a grandi et est devenue assidue au vélo. Le petit Hugo, lui, a quitté sa remorque…Et demain? « Il n’est pas exclu qu’un jour, on reprenne le chemin à vélo. Peut-être hors des frontières de France… » 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite