Accueil » Environnement » Le cinéma le Rio accueille le festival Alimenterre
Le festival Alimenterre propose une soirée spéciale au Rio le 21 novembre.
Environnement Mardi

Le cinéma le Rio accueille le festival Alimenterre

Ce mardi 21 novembre, le cinéma clermontois le Rio propose une soirée spéciale dans le cadre du festival Alimenterre. Une manifestation nationale et internationale qui pose des questions au sujet du fonctionnement de notre système alimentaire.

L’alimentation au coeur des débats

L’alimentation, un débat majeur de nos sociétés contemporaines. Le sujet fait l’objet d’un festival de films, Alimenterre ; il  fête cette année ses dix ans. C’est un événement national et international coordonné par le CFSI ( Comité Français pour la Solidarité Internationale).  Jusqu’à la fin du mois de novembre, des milliers de projections-débats sont organisées autour d’une sélection de 8 films sur le thème : « Notre avenir se joue dans nos assiettes ». Afin de démultiplier l’action, le CFSI s’appuie sur des coordinations régionales ou départementales. En Auvergne, le festival est organisé par Anis étoilé, une association née à Lempdes il y a 12 ans. Selon les mots de Céline Porcheron, animatrice au sein de la structure, “ elle oeuvre pour que nos concitoyens se posent plus de questions au sujet de ce qu’ils mettent dans leurs assiettes”.  

Des terres menacées

Ainsi le mardi 21 novembre, une soirée spéciale est programmée au cinéma clermontois le Rio. Elle débutera à 20h par une dégustation de soupe proposée par Anis étoilé, puis le film “Land grabbing” sera projeté, suivi d’un débat en présence de spécialistes de l’agriculture. Céline Porcheron explique le choix de ce film : “Il propose un tour du monde à propos de l’accaparement des terres,  c’est à dire le fait d’enlever les terres à des petits paysans qui les travaillaient. Ces terres sont ensuite récupérées par des entreprises parfois en lien avec l’Etat, comme au Cambodge, ou encore par des investisseurs. En général, ces derniers sont intéressés par le développement des biocarburants”.L’animatrice de l’association Anis Etoilé poursuit: “sous couvert de production d’une énergie plus durable, on s’octroie les terres de petits paysans et ils sont réduits à la famine. Au final ces terres ne servent plus à nourrir les gens mais les voitures…”. D’autres projections sont programmées dans le cadre du festival, comme le 19 novembre à Orcines avec le film “Vivre dignement de sa terre”, ou le 28 novembre au Rio à Clermont-Ferrand avec le film “Cousin comme cochon”.

ALIMENTERRE – Festival de films documentaires

Mardi 21 novembre à 20h au cinéma Le Rio, 178 rue sous-les-vignes à Clermont-Ferrand

Anis étoilé, Maison des Paysans à Lempdes

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite