Accueil » Animaux » Zèbre et paresseux : encore des naissances exceptionnelles au Parc animalier d’Auvergne
Bébes zèbre et paresseux / Photo P. Pignard
Bébes zèbre et paresseux / Photo P. Pignard
Animaux

Zèbre et paresseux : encore des naissances exceptionnelles au Parc animalier d’Auvergne

Encore deux bonnes nouvelles en provenance du Parc Animalier d’Auvergne. Pour la première fois dans l’histoire du Parc un bébé zèbre de Hartmann est venu récemment au monde alors qu'un bébé paresseux à deux doigts est venu agrandir la famille de Juna et Elmo,

La Parc animalier d’Auvergne ne cesse d’envoyer des faire-part de naissance, ce qui est une excellente nouvelle pour la défense des espèces menacées et une belle récompense pour l’équipe du parc qui œuvre au quotidien pour les espèces classées vulnérables.

Luena, zèbre de Hartmann

Après 12 mois de gestation, pour la première fois dans l’histoire du parc, une petite femelle zèbre de Hartmann a été mise au monde par Luena, membre du troupeau qui réside à Arde-sur-Couzes. Cette nouvelle arrivante a été baptisée Himba par sa soigneuse, en référence à une tribu namibienne. La Namibie est en effet l’habitat naturel des Zèbres de Hartman, sous espèce du Zèbre des Montagnes, où l’on dénombre à peine 35 000 individus. Cette population est considéré comme faible et en danger d’extinction dans son milieu naturel. Elle est donc classée vulnérable selon la Liste Rouge de l’UICN .

Un nouveau bébé pour Juna et Elmo

Juna et Elmo est un couple de paresseux à deux doigts qui avait donné naissance à un bébé à l’automne 2022, et qui vient d’en avoir un second fin septembre.
Le paresseux est une espèce nocturne et omnivore qui vit en Amérique du Sud, perchés dans des arbres. L’espèce est menacée dans son habitat naturel en particulier à cause de l’activité humaine. En parallèle, le Parc Animalier d’Auvergne a décidé de soutenir The Sloth Conservation Foundation via le fonds
de dotation Play for Nature, qui œuvre tous les jours au Costa Rica pour la préservation du paresseux. L’organisation a élaboré le projet jardins connectés qui permet de redéfinir des couloirs biologiques en replantant des arbres et en construisant des ponts afin de garantir la sécurité des animaux.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé