Accueil » Innovation » Va-va-Woom
L'équipe de Woom, l'appli qui simplifie
Innovation Loisirs

Va-va-Woom

Développée à Clermont, l'application mobile Woom (Word-of-Mouth) propose de réserver des activités de loisirs avec son téléphone. La start up est prête pour un succès exponentiel.

Gaspard Vorilhon balaie du doigt l’écran de son téléphone portable vers la droite : sur l’application Woom, ce geste indique que lexpérience proposée intéresse l’utilisateur. Elle entre désormais dans ses favoris. « Passer son baptême de l’air et s’initier au pilotage en Autogire ? » Pas de problème, Woom propose le prochain créneau disponible, les tarifs, les infos, le plan, et permet une pré réservation immédiate. Le prestataire répondra dans les 24 heures pour préciser l’heure exacte de… l’expérience.

Le bouche-à-oreille digital

L’application mobile Woom (Word-of-Mouth) réinvente le bouche-à-oreille et propose de découvrir grâce à son téléphone, de façon ludique, des activités insolites, de loisirs, des ateliers créatifs, du sport… bref ce que conseille ‘la communauté » d’utilisateurs. Que faire seul, entre amis ou en famille ? Woom permet de choisir une expérience en fonction de critères choisis. « Notre public se compose de plus en plus de couples avec de jeunes enfants. Notre atout, c’est de permettre de trouver en moins de 5 minutes, sur son téléphone, quelle prochaine activité partager » précise Gaspard Vorilhon. « un peu moins de cent prestataires de loisirs sont déjà engagés en Auvergne, à Lyon et Grenoble.

Des expériences insolites

La communauté des utilisateurs de Woom propose du partage d’expériences chez des prestataires mais aussi des expériences gratuites : « démarrer la semaine par une recette d’automne, bons plans, moments savoureux, idées inspirantes, endroits à découvrir…

Les fondateurs de Woom sont deux frères, Guillaume et Gaspard, et aujourd’hui l’équipe compte 7 personnes. Accueillis au sein du Bivouac , à Clermont-Ferrand, également soutenue par Michelin, la start-up a réalisé une première levée de fonds de 300.000 €. « Cet investissement va nous permettre une expansion géographique, en Auvergne-Rhône-Alpes dans un premier temps, et en France courant 2018 » , explique Gaspard Vorilhon. « Nous ouvrons une petite antenne à la station Station F de Xavier Niel, à Paris. »

À propos de l'auteur

Sonia Reyne

Sonia Reyne

Journaliste en Auvergne , elle couvre les thématiques liées à la ruralité, l’environnement, les alternatives sociales, économiques ou agricoles, le numérique et les atouts de la région. Après une longue collaboration avec La Galipote, Sonia est passée par La Gazette de Thiers, La Montagne et d'autres titres locaux. Elle collabore régulièrement aux 4 saisons du Jardin bio ainsi qu'à Village magazine. Présidente du Club de la presse Auvergne, elle préside également l'Union des Clubs de la Presse de France et Francophones.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite