Accueil » Sports » Un Paris-Nice qui évite l’Auvergne
Photo ASO/ Alex Broadway.
Actualités Sports

Un Paris-Nice qui évite l’Auvergne

La Course au Soleil se disputera du 7 au 14 mars de Saint-Cyr-l'Ecole à la Promenade des Anglais. Pour cette édition, les organisateurs ont préféré les Monts du Mâconnais et du Beaujolais aux reliefs auvergnats.

Pour relier la région parisienne et la Côte d’Azur, il existe évidemment différents itinéraires. Une vérité qu’expérimente chaque année l’épreuve cycliste Paris-Nice. Si le tracé de “La Course au Soleil” emprunte régulièrement les routes auvergnates (Châtel-Guyon fut ainsi ville étape en 2019 et Vichy en 2019), ce ne sera pas le cas lors de la prochaine édition programmée du 7 au 14 mars prochain.

“Bousculer les habitudes”

Parmi les particularités de ce cru 2021 dont le parcours vient tout juste d’être dévoilé, une quatrième étape musclée par les Monts du Mâconnais et du Beaujolais, avec un passage à la célèbre Roche de Solutré, deux ascensions du Mont Brouilly et un final difficile en côte à Chiroubles. ” Il nous fallait une étape mouvementée assez tôt dans la course. Les coureurs ont tendance à prendre leurs repères, et c’est à nous de bousculer leurs habitudes » estime le directeur de l’épreuve, François Lemarchand. Malgré cette étape inédite, Paris-Nice devrait, comme c’est la tradition, se jouer au cours du dernier week-end, au cours duquel les coureurs retourneront sur les pentes du col de la Colmiane. Espérons que la compétition puisse aller à son terme, contrairement à 2020 où elle avait été interrompue, du fait des risques d’épidémie, à la veille de l’arrivée à Nice

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite