Accueil » Politique » Un Contrat Local de Santé pour 2019-2021
L'heure de la signature pour les différents partenaires.
Politique Vie publique

Un Contrat Local de Santé pour 2019-2021

Après un premier contrat 2016-2018, les différents partenaires ont signé le CLS pour les trois années à venir autour de priorités ciblées et d'actions définies.

Un engagement en faveur de la santé des Clermontois. C’est le sens du Contrat Local de Santé, signé pour les années 2019-2021, par différents partenaires institutionnels ou organismes. Rien de nouveau en réalité puisque le CLS est issu de la Loi  « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » du 21 juillet 2009. Le CLS a ainsi pour but l’amélioration des contextes sociaux et environnementaux, l’accès des personnes aux soins, aux services et à la prévention, la promotion et le respect des droits des usagers du système de santé et il doit également favoriser les politiques de soins et l’accompagnement médico-social en phase avec les politiques régionales de santé, menées par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Les différents signataires

Le Contrat Local est ainsi signé entre la Ville de Clermont et l’ARS. Et il s’étend à d’autres acteurs du domaine : la Préfecture du Puy-de-Dôme, le Conseil départemental, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU), le Centre Hospitalier Spécialisé Sainte-Marie et, enfin, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.  

Des priorités, des actions

Nourri des enseignements d’un premier contrat (2016-2018), le nouveau document fixe un certain nombre de priorités : la promotion de la santé mentale, le développement d’actions de promotion de la santé et de l’offre de soins de premier recours. Mais aussi développement d’ un cadre de vie favorable à la santé. L’accès aux droits sociaux et à la santé et  le parcours de soins des publics migrants et réfugiés présents sur le territoire sont les autres thèmes évoqués. Au total, ce sont douze actions prioritaires qui sont définies. Un comité de pilotage, formé des différents signataires, examinera chaque année la programmation prévisionnelle de mise en œuvre du CLS et validera l’évaluation du dispositif avec la mise en œuvre éventuelle d’actions correctives.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite