Accueil » Culture » Revoir « Ma nuit chez Maud » d’Éric Rohmer
Ma nuit chez Maud / Photo DR - les Films du Losange
Photo DR - les Films du Losange
Culture

Revoir « Ma nuit chez Maud » d’Éric Rohmer

Sorti en 1969, le film d'Éric Rohmer "Ma nuit chez Maud" reste un grand classique du cinéma français. Cette comédie dramatique tournée à Clermont, sera projetée en fin de semaine au CGR Les Ambiances

Le cinéma CGR Les Ambiances propose cette semaine de redécouvrir, sur grand écran, le film Ma nuit chez Maud d’Éric Rhomer. Ce film sorti en 1969 est le troisième épisode du cycle Six contes moraux que le réalisateur a tournée entre 1962 et 1972. Il retrace un épisode bref de la vie d’un jeune ingénieur, joué par Jean-Louis Trintignant, cadre chez Michelin, arrivé en Auvergne après avoir vécu au Canada et au Chili. Avec un copain, joué par Antoine Vitez, ils se retrouvent à passer une soirée, dans le centre historique de Clermont chez une femme divorcée, jouée par Françoise Fabian. La ville se retrouvant bloquée par la neige (car il neigeait en décembre à la fin des années 60 à Clermont), la soirée devient une nuit durant laquelle les discussions vont bon train sur le mariage, la morale, la religion, Blaise Pascal… Maud bourgeoise libre et séduisante mène les débats depuis son lit et tente de séduire l’ingénieur qui maintient la relation au niveau platonique. Il a en tête une jeune femme blonde, remarquée à la messe, jouée par Marie-Christine Barrault, qu’il voudrait épouser.

Clermont personnage du film

Hormis la scène finale au bord de la mer, Ma nuit chez Maud est en majeure partie tournée à Clermont. On y retrouve des lieux emblématiques de la capitale auvergnate de la toute fin des années 60 :  la place de Jaude avec les bus, la Cathédrale, la rue du Port et la rue Pascal remontées par Trintignant au volant de sa R16, entre Notre-Dame du Port et la place de la Victoire envahie par les voitures, la fameuse mezzanine du Suffren (aujourd’hui Garden Ice) théâtre d’une scène clé du film. Plusieurs séquences tournées sur les hauteurs offrent des plans sur la ville reconnaissable, entre toutes, avec les deux flèches de sa Cathédrale. Ma nuit chez Maud, attire bien évidemment les clermontois pour son côté archives visuelles, mais d’un point du vue cinématographique, ce film reste un des plus intéressants de Rohmer qui a trouvé à Clermont l’ambiance catho-janséniste idéale pour traiter de la morale et de la fidélité.

Ma nuit chez Maud, d’Éric Rohmer, sélection Cannes et Prix Max Ophuls 1969, vendredi 30 décembre 2022 à 19h15 au CGR Les Ambiances à Clermont.
Le film sra présenté par Matthieu Neiva, de la revue cinéma Tsounami.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite