Accueil » Événement » Peter Brook et le prisonnier
Peter Brook- photo Marian Andreani.
Culture Événement Mercredi

Peter Brook et le prisonnier

Co-signé avec Marie-Hélène Estienne, The Prisoner explore avec humanité les chemins de la rédemption et de la compassion. Le spectacle sera présenté les 2,3 et 4 mai à la Maison de la Culture.

Peter Brook fait partie des incontournables, des “monstres” sacrés, des figures marquantes du paysage culturel du XXe et maintenant du XXIe siècle. Né à Londres en 1925, il est tour à tour et parfois simultanément écrivain, metteur en scène pour le théâtre, le cinéma, l’opéra. A Londres, il met en scène des œuvres de Shakespeare pour la Royal Shakespeare Company; à Paris, il fonde le Centre International de Recherche Théâtral, devenu Centre International des Créations Théâtrales lors de la création des Bouffes du Nord. Ses livres sont nombreux, comme ses mises en scène d’opéras et  il s’inscrit aussi dans l’histoire du 7ème art.

Extrême acuité  

Pour sa part, Marie-Hélène Estienne travaille depuis plus de quarante ans auprès de Peter Brook. D’abord assistante, elle co-signe bientôt des scénarios, collabore à la mise en scène, co-écrit, adapte des pièces à la langue française. Ou encore, co-signe des mises en scène comme c’est le cas pour The Prisoner, spectacle créé en mars 2018 aux Bouffes du Nord. A chaque fois, Brook et Marie-Hélène Estienne s’insinuent dans les grandes problématiques de l’humanité, en portant un regard d’une extrême acuité. En traversant les mythes fondateurs, dotés d’une insatiable curiosité, ils abordent au plus près certains mystères du comportement humain.

Le crime et la punition

C’est une rencontre afghane bouleversante qui a guidé Peter Brook vers The Prisoner. L’histoire commence par un crime et mène vers la prison. Au passage et au fil de la création, beaucoup de questions sont posées dont les réponses appartiennent peut-être à chacun. Elles ont trait à la justice, à la peine, à la punition, à la rédemption, à la fuite, à la solitude… Des questions qui, en fin de compte, traversent toutes les époques et se rapportent à la nature humaine et à la structure des sociétés.

Mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 mai à 20h30 à la Maison de la Culture, salle Jean-Cocteau à Clermont. 

www.lacomediedeclermont.com

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite