Accueil » Chroniques » Parole de Psy : vos questions, les réponses de « notre » psychologue
Illustration Solillu.
Chroniques

Parole de Psy : vos questions, les réponses de « notre » psychologue

La chronique de Karine Mioche évolue. Désormais, vous pouvez poser vos questions à la psychologue directement par mail. Elle y répondra par le biais de cette nouvelle rubrique. Par souci de confidentialité, vos questions seront anonymisées et vous pourrez choisir votre prénom d’écriture, si vous le souhaitez. Place à la première question…

« J’ai l’impression que l’homme que j’ai rencontré il y a peu, est en train de prendre ses distances. Nous avons fait connaissance par le biais d’un site de rencontres, nous nous sommes écrit, je l’ai trouvé charmant. Puis il m’a proposé de prendre un verre et j’ai accepté. C’était très sympa. J’ai eu l’impression que nous étions sur la même longueur d’ondes, ensuite il est venu chez moi. Mais maintenant, à chaque fois que nous avons un rendez vous, il évoque ce qui me semble un prétexte. Il ne m’a d’ailleurs encore jamais reçu chez-lui. J’aimerais savoir pourquoi il prend ses distances. » Isabelle.

Bonjour Isabelle,

Ce que vous décrivez est devenu un vrai problème de société. Les sites de rencontres sont aujourd’hui fréquentés par des personnes qui souhaitent construire une relation, et d’autres souhaitent une rencontre éphémère. Parfois il est difficile de repérer les objectifs de chacun, et cela mène à des désillusions ou à des embrouilles. Le plus délicat est d’éviter l’erreur de casting si je puis dire. Si vous souhaitez continuer à utiliser des sites pour faire une rencontre, il vous faudra accepter de découvrir de nouvelles facettes de l’être humain et de nouvelles façons d’entrer en lien. Ce sera peut-être enrichissant. Ou pas. Il n’y a que vous pour jauger si vous souhaitez faire ces découvertes et peut-être acquérir une autre forme de consistance, perdre certainement aussi de votre naïveté. Respecter ce que vous êtes à même de supporter, ne laissez pas vos capacités de défense psychiques être débordées afin de ne pas prendre le risque de menacer votre intégrité psychique. Je vous conseille, quoi que vous fassiez, de vous orienter pour choisir, à partir de ce qui vous fait plaisir, sans avoir peur de souffrir un peu, car dans toute rencontre il y a une petite part de souffrance, d’incertitude. Et aussi, soyez la plus honnête possible avec vous-même, prenez le temps de ressentir l’autre, de jauger à qui vous avez à faire, sans trop vous voiler la face. Parfois, lorsque l’on a éperdument envie de trouver l’âme sœur, et bien on fait comme si l’on ne percevait pas ce qui semble clocher, dés le départ. Soyez honnête et faites- vous plaisir ! Ce n’est pas grave s’il vous faut être persévérante.

Pour poser vos questions à Karine Mioche : paroledepsy@7joursaclermont.fr

À propos de l'auteur

Karine Mioche

Karine Mioche

Elle exerce  la psychologie clinique en cabinet libéral, à Clermont-Ferrand et en centre thérapeutique. Au sein de son cabinet , situé en centre-ville, elle est associée à trois médecins. Elle y accueille des adultes, des adolescents et des enfants. Par ailleurs, elle écrit, effectue des recherches et réalise des expertises.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Si je peux me permettre…
    Bien souvent on découvre l’âme soeur alors que l’on ne s’y attendait pas, que l’on ne la recherchait pas.

Sponsorisé

Les infos dans votre boite