Accueil » Initiative » Nus au soleil, complètement, nus au soleil
La piscine chauffée offre une vue somptueuse
Initiative Loisirs Mardi

Nus au soleil, complètement, nus au soleil

C'est le camping préféré des naturistes clermontois: 230 d'entre eux établissent régulièrement leur quartier à la Serre de Portelas. Et selon eux, il s'agit d'abord d'une philosophie de vie.

A une encablure de Nadaillat, à 800 mètres d’altitude, le camping de la Serre de Portelas offre un panorama exceptionnel sur la vallée de la Monne, le Forez, le Livradois ainsi que sur les monts du Sancy. Entièrement clos, les 15 hectares du domaine accueillent les naturistes clermontois depuis déjà 56 ans ! Au cœur des volcans, le calme et la nature préservée séduisent de nombreuses familles, quelque soit la saison.

Sans être impudique au fond

230 adhérents de l’agglomération clermontoise viennent vivre leur relation à la nature dans le plus simple appareil, sans déranger personne. Les premiers propriétaires du site sont encore adhérents, à plus de 90 ans. Ils ont acheté un petit bout de terrain voilà 56 ans, pour vivre le naturisme « en harmonie avec la nature, dans le respect de soi-même et des autres » explique Marc, l’actuel directeur du camping. « Très vite ils ont créé l’association « Club du soleil de Clermont » qui est aujourd’hui propriétaire du camping. Le naturisme est une philosophie qui permet de partager un moment de nos vies, sur ce terrain de camping, en total accord avec nos valeurs » précise Pascal, trésorier de l’association. « Les barrières sociales, l’âge, le handicap ne sont plus vus, ni vécus de la même façon qu’à l’extérieur. Je sais que le regard ici est clément sur chacun. Nous sommes tous pareils » confie Michèle, chargée de l’accueil. « Lorsque de nouveaux arrivants imaginent que nous sommes un camping échangiste, nous leur expliquons que ça n’a rien à voir. Ici c’est un camping familial, la vie intime doit rester privée. Nous sommes très vigilants sur ce point. »

Et le monde tourne rond

175 emplacements, dont 40 pour les vacanciers et 135 pour les adhérents, une piscine chauffée, un solarium, un court de tennis, plusieurs terrains de boules, un terrain de volley, des tables de ping-pong, un pas de tir à l’arc et des sentiers de promenade à l’intérieur du terrain pour découvrir la prairie ou les sous-bois font de ce camping un havre de paix et de calme.

« C’est le paradis pour les enfants et nous sommes très vigilant avec eux. Tout le monde garde un œil sur leur sécurité. Nous avons déjà raccompagné à la porte du camping des adultes pour lesquels nous avions un soupçon de voyeurisme. Je préfère mettre quelqu’un dehors a tort plutôt que de prendre un risque pour les familles » assume le directeur du camping. Les aires de jeux pour enfants, la piscine chauffée et la pataugeoire jouissent d’une vue exceptionnelle sur le paysage. « Le camping est entretenu sans pesticides. Les adhérents sont dans une démarche collective de développement durable » explique Pascal. Au point accueil, le dépôt de pain et les produits locaux s’inscrivent aussi dans la démarche d’achats raisonnés, en circuit court et locaux. Les vins sont d’Auvergne, comme la bière proposée à la buvette. Dans les allées du camping, fin mai, quelques courageux portent uniquement un tee-shirt et des chaussures, quelques rares sont en peignoir au sortir de la douche, les autres sont habillés « c’est du bon sens » s’amuse Pascal, « lorsqu’il fait froid, nous nous couvrons. »

Contact : La Serre de Portelas, 4 route du plateau, 63450 Saint-Saturnin; tél: 04 73 39 35 25; https://laserredeportelas.com/fr/presentation/

 

À propos de l'auteur

Sonia Reyne

Sonia Reyne

Journaliste en Auvergne , elle couvre les thématiques liées à la ruralité, l’environnement, les alternatives sociales, économiques ou agricoles, le numérique et les atouts de la région. Après une longue collaboration avec La Galipote, Sonia est passée par La Gazette de Thiers, La Montagne et d'autres titres locaux. Elle collabore régulièrement aux 4 saisons du Jardin bio ainsi qu'à Village magazine. Présidente du Club de la presse Auvergne, elle préside également l'Union des Clubs de la Presse de France et Francophones.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite