Accueil » Restaurants » Un nouveau chapitre s’ouvre à la Bergerie de Sarpoil
La Bergerie de Sarpoil- photo: P.Soissons.
Restaurants

Un nouveau chapitre s’ouvre à la Bergerie de Sarpoil

Ce 1er août, le chef étoilé Cyrille Zen passe la main à Marc-Antoine Ichambe à la tête du restaurant. Mais l'histoire se poursuit...

Nouveauté à la tête de la Bergerie de Sarpoil. Le célèbre restaurant, situé sur la commune de Saint-Jean-en-Val, change en effet de propriétaire et de chef. Cyrille Zen s’efface et laisse sa place à un nouveau venu Marc-Antoine Ichambe. « Marc-Antoine est un jeune chef qui a envie de voler de ses propres ailes. Il a le même âge que moi lorsque j’ai repris la Bergerie de Sarpoil. C’est une belle histoire, un joli signe. Depuis 1970, tous les chefs qui sont passés par ce bel endroit ont réussi. Je souhaite à Marc-Antoine de vivre une très belle aventure » témoigne Cyrille Zen, que l’émission Top Chef, en 2012, a propulsé dans l’univers cathodique. A la Bergerie, durant douze années, sous l’ère Cyrille Zen, près de 154.00 repas auront été servis…

« Un grand coup de cœur »

La Bergerie de Sarpoil va donc vivre un nouveau chapitre. Marc- Antoine Ichambe aborde cette échéance avec un évident enthousiasme:  « La Bergerie de Sarpoil a été un grand coup de cœur pour ma femme, Marie, et  pour moi-même. Au-delà du lieu et de la cuisine gastronomique que nous souhaitons proposer, j’ai été sensible à l’écoute dont Cyrille Zen a fait preuve ainsi qu’à ses conseils. Il a pris le temps d’échanger, de me guider sur certaines pistes, chose qu’il fait encore aujourd’hui. Et nous avons en commun le fait que ce soit un projet à deux, puisque comme Audrey, la femme de Cyrille, Marie me soutient et sera responsable de salle » explique-t-il. Le jeune chef a effectué ses études au Lycée de Chamalières et à Montluçon avant de connaître sa première expérience professionnelle à Montpellier. Puis il a travaillé au Chardonnay, à Clermont, auprès de Hugues Maisonneuve. Sa cuisine est à la fois fraîche, visuelle et créative.

Prendre du temps et mettre des projets en place

Cyrille Zen- photo L.Combe.

Quant à Cyrille Zen, il tourne la page mais fourmille de projets: « Je souhaite d’abord me laisser un peu de temps pour créer, innover, rechercher de nouveaux ingrédients, de nouvelles associations culinaires, retrouver une nouvelle inspiration » témoigne-t-il. Le chef  étoilé entend aussi se rapprocher des professionnels de la restauration « afin de les aider dans la mise en place de leur carte ou pour former leur équipe« . Et il n’entend pas couper le lien avec sa clientèle puisqu’il envisage de lui proposer des services sur mesure. Enfin, il demeure à la tête du Bistrot Zen, niché dans le vieux village de Montpeyroux. Ce qui s’appelle avoir encore du pain sur la planche…

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite