Accueil » Culture » Myles Sanko fait jazzer la (Petite) Coopé
Myles Sanko / Photo Simon Buck
Culture Jeudi

Myles Sanko fait jazzer la (Petite) Coopé

Myles Sanko et son nouvel album "Just Being Me" et Tia Gouttebel, pour Lil'Bird, seront à l'affiche de la prochaine soirée de Jazz à la Coopé, jeudi 26 avril.

Il vient de la région de Cambridge en Angleterre. Pourtant ce citoyen de sa gracieuse majesté est né au Ghana d’un père breton. Et s’il revendique son côté british, il se sent également un citoyen du monde. “Celui-ci est si connecté maintenant que vous pouvez ressentir la joie ou la peine de n’importe qui ailleurs sur la planète” déclarait-il récemment au micro de France 3.

Soul-funk british

Il puise ses influences musicales du côté de Marvin Gaye, Otis Reding, James Brown (il y a plus mal comme références…)  et on trouve dans sa voix quelques ressemblances avec Gregory Porter. Formé dans l’environnement soul-funk british, Myles Sanko est résident du célèbre Scott’s Jazz Club de Londres. En 2013, Born in Black & White l’a fait connaitre. Il revient maintenant sur le devant de la scène avec Just Being Me, nouvel album au croisement du jazz, de la soul et du R&B. A Clermont, il sera entouré de Gareth Lumbers (sax), Mark Perry (trompette), David Niskwin (guitare), John Mapp (basse), Tom O’Grady (piano), Rick Hudson (batterie). Des pointures!

Ici ou sur les rives du Mississippi

C’est en septembre 2017 qu’est sorti Lil’Bird, album de Tia Gouttebel qui comporte une dizaine de titres, des compositions réalisées avec le percussionniste Marc Glomeau et deux chansons écrites par le rockin’ bluesman Don Cavalli. Guitariste et chanteuse authentique, Tia se partage entre de nombreux projets, ici ou sur les rives du Mississippi. L’album Lil’Bird, inspiré par les voyages et les expériences musicales, baigned’une belle atmosphère blues, roots, tout en témoignant d’un intérêt pour le funk et la southern soul de Memphis. Sur scène, Tia Gouttebel est accompagnée de Manu Borghi (ex-Magma), Vincent Girard (contrebasse) et Marc Glomeau (percussions).

Jeudi 26 avril à 20h30 à la Petite Coopé (dans le cadre de Jazz à la Coopé).

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite