Accueil » Loisirs » « Mon été à Clermont » : Un air de vacances pour ceux qui ne partent pas
Photo : Eloïse Gerenton
Loisirs

« Mon été à Clermont » : Un air de vacances pour ceux qui ne partent pas

A partir du 8 juillet 2022 et pendant tout l’été, la municipalité propose avec ses partenaires de nombreuses animations culturelles, festives, sportives ou ludiques pour les habitants.

Depuis 20 ans, “Mon été à Clermont” propose de se divertir pendant toute la période estivale. Cette année, les adolescents ont été au cœur des préoccupations, explique Sondès El Hafidhi, en charge de la politique de la ville et des centres sociaux “ Il y a beaucoup de jeunes qui ne partent pas en vacances, ou qui partent peu, donc la ville doit faire en sorte qu’ils passent un bel été. Le but c’est de se divertir, en découvrant, en se cultivant, en faisant du sport. C’est une volonté qui est ancienne, mais aujourd’hui, on l’a davantage structuré et on a donné plus de visibilité à des actions qui s’adressent spécifiquement à la jeunesse.”

“Une population très présente”

Si les jeunes ont été particulièrement ciblées cette année, c’est parce que “c’est une population très présente. On doit comprendre leurs envies, leurs nouvelles occupations. On doit se mettre à la page, parce que les programmations traditionnelles qu’on fait depuis 20 ans, ne répondent plus forcément aux besoins des jeunes aujourd’hui. Après, il reste des classiques comme le sport, mais ça ne nous empêche pas de tenir compte de ces nouvelles formes qui existent à l’heure actuelle.” Sondès El Hafidhi, ajoute que les adolescents de la ville ont été consultés. “Suite à la concertation sur la jeunesse qu’on a mené, on a fait connaissance avec les nouvelles inclinaisons de cette population, notamment avec les jeux vidéos, les escapes Game etc. Ce sont des choses qui sont nouvelles pour nous, avec  cette concertation, il y a des demandes qui nous sont remontées, et dont on tient compte”. Ces nouvelles donnes ont conduit à ne pas reconduire la traditionnelle animation « Sable Show » qui ponctuait l’été clermontois depuis de nombreuses années.

Quelques nouveautés

Certaines activités sont donc dédiées à la jeunesse, mais la ville propose aussi des activités pour tous. Parmi elles, il y en a des nouvelles. « La rue est vers l’eau » fait partie de l’une d’entre elles. Il s’agit d’un rafraîchissement ludique des espaces publics. Transats, brumisateurs, livres, bataille d’eau…Le dispositif fraîcheur sera présent du 16 juillet au 8 août dans les quartiers de Champratel, la Gauthière, Saint-Jacques et de la Fontaine-du Bac puis du 9 au 23 août au parc urbain et sportif Philippe-Marcombes, au stade Leclanché, avenue Charras, place Delille. S’ajoute à cela: « La Lucarne d’Evry » au Stade-Leclanché. Une appellation, née d’une histoire… Un jour, un ancien du quartier décide de tirer un ballon dans ce petit bout de fenêtre. Une idée rapidement devenue virale grâce au pouvoir des réseaux sociaux. Face à ce succès, une lucarne itinérante a vu le jour et sera installée au stade Leclanché à partir du 18 juillet à 13h. Les Clermontois pourront aussi retrouver d’autres activités, comme celle intitulée: « Un terrain d’aventure à Champratel ». Il s’agit d’un lieu d’expérimentation en plein air à proximité de la maison de quartier où tous les habitants et habitantes seront accueillis et accompagnés pour construire, bricoler, s’amuser… C’est un village de jeux et de construction permanent, qui va évoluer avec le temps, en fonction des besoins et des désirs des participants et participantes. L’accès est gratuit pour tous, sans inscription, 7j/7 du 11 juillet au 5 août. La liste des activités est encore longue, pour toutes les découvrir, il suffit de se rendre sur le site de la ville de Clermont-Ferrand.

À propos de l'auteur

Eloïse Gerenton

Animée par l’envie de parler du monde qui l'entoure, Eloïse originaire du Puy-en-Velay a pris la voie du journalisme après l’obtention de son bac Littéraire. Aujourd’hui, étudiante en troisième année de licence en journalisme audiovisuel,

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Très déçu par la programmation des activités cet été à Clermont. Rien pour les familles avec les enfants, je ne me plains pas j’ai la chance de partir 15 jours mais je trouve que tout régresse année après année. L’évolution des attentes invoquée masque surtout des économies budgétaires faites sur le dos des clermontois qui ne partent pas en vacances (suppression notamment de sable show qui permettait aux enfants et jeunes de s’amuser), c’est nul je trouve. Certaines villes beaucoup plus petites que Clermont font beaucoup mieux, il faut réagir.

Sponsorisé

Les infos dans votre boite