Accueil » Initiative » « La Goguette », un havre d’échanges au milieu de la ville
La Goguette, lieu de vie et d’éducation populaire / Photo DR
La Goguette se veut un lieu de vie et d’éducation populaire / Photo DR
Initiative

“La Goguette”, un havre d’échanges au milieu de la ville

Espace d'échanges, au sein duquel seront proposés des activités en lien avec des valeurs environnementales et sociales, "La Goguette" fêtera ce week-end son inauguration dans le quartier de la gare à Clermont.

Un tiers lieu. Ou peut-être un lieu à part, comme une oasis urbaine. Un espace, au beau milieu de la ville, pour se rencontrer, partager, découvrir, créer et, pourquoi pas, passer des moments autour d’un verre ou d’un repas. Ce lieu n’est pas une utopie, il existe désormais à Clermont, dans l’Avenue de l’Union Soviétique, cette voie au nom si discutable. Mais, cela, nous y reviendrons prochainement…

« On voulait s’engager dans un projet répondant aux enjeux environnementaux et sociétaux d’aujourd’hui. Etre un lieu de sensibilisation et non moralisateur ! Ramener la nature en ville. Tisser un véritable maillage avec les acteurs territoriaux. Créer un espace où les populations en zone urbaine se rencontrent dans un cadre apaisant. Et surtout, rester un lieu à taille humaine ! » expliquent Laura Bossé et Jonathan Biancolin, à l’origine de la création de La Goguette, inaugurée ce week-end. Encore fallait-il trouver l’endroit susceptible d’accueillir ce projet original. Au bout de leurs recherches, les deux jeunes gens ont ainsi dégoté ce « havre de paix » qu’ils souhaitaient : une cour végétalisée où l’on pénètre discrètement par un passage et, tout autour des bâtiments pour accueillir les différentes activités. Au total près de 600 m², dédiés à l’échange, l’écoresponsabilité et la débrouillardise, les maître-mots affichés par l’équipe.

Un lieu, des activités

Les responsables de La Goguette fourmillent évidemment de projets pour faire vivre l’espace. Et ils proposent, dès à présent, un certain nombre d’activités propres, souvent manuelles, en lien avec les thématiques environnementales et sociales. La structure accueillera également d’autres associations, dont les valeurs se révèlent proches, et se proposera à terme de recevoir des artistes en résidence.

Café et restauration

Le jardin potager voit pousser ses premiers légumes. Des produits “naturels” qui seront probablement utilisés à la “cantine”, un espace de restauration, qui doit participer à financer le projet. Des produits de qualité et locaux, mis en musique par le chef Simon Deguirard, y seront servis au quotidien à ceux qui pousseront la porte. L’harmonie végétarienne et animale devrait y être respectée. Quant au bar-café, il fonctionnera tout au long de la journée. Pour l’heure, La Goguette se prépare à son week-end d’inauguration, les 28, 29 et 30 août. Un temps voulu comme “festif”, malgré la période actuelle, et au cours duquel se succéderont brunch, ateliers, concert, projections diverses, sans oublier un loto solidaire. Ce sera un week-end de lancement, pour prendre la température et mettre le projet sur orbite…

Plus d’informations : https://www.la-goguette.com/

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite