Accueil » Événement » La Fête du Disque trace son microsillon
Photo Jerôme Cambier.
Événement Week-End

La Fête du Disque trace son microsillon

La Maison des Sports accueillera le week-end prochain (26 et 27 octobre) la traditionnelle Fête du disque, organisée par l'association Mélomania. Un événement dont le succès ne se dément pas...

Plusieurs générations se sont déjà succédé à la Fête du disque clermontoise, savamment organisée par l’association Mélomania. Un rendez-vous automnal au cours duquel le vinyle est l’objet de toutes les attentions, de toutes les précautions, toutes les recherches.

Le vinyle, roi de la fête

La trente quatrième du nom se déroulera les 26 et 27 octobre à la Maison des Sports. Un bon cru probablement si l’on en croit le succès de la précédente édition, marquée par une recrudescence des ventes. « Auparavant, bien souvent, les gens venaient se balader au salon, au beau milieu des rayonnages… Désormais, ils se déplacent généralement avec l’idée d’acheter » souligne Pascal Gidon, le président de Mélomania. A la plus grande satisfaction, on s’en doute, des exposants, des professionnels qui ont l’habitude de se déplacer pour les salons et les conventions et goûtent pleinement l’événement clermontois. L’un des meilleurs de France…

Les années 70-80 ont la cote

La Fête du disque répond tout à fait aux critères du vintage, mouvement qui promeut l’art de vivre en réaction aux excès de notre époque. Le vinyle en est un objet culte. Apprécié pour ses qualités sonores intrinsèques, il est aussi adulé pour son look, son format, sa présentation… « Plus l’on avance au quotidien dans la dématérialisation et plus se manifeste le besoin d’espaces de convivialité ou de qualité. Le retour du vinyle a aussi une signification sociétale » assure Pascal Gidon, tout heureux d’assister au phénomène.

Ainsi à la Maison des Sports, près de 80% des 350.000 objets exposés (et en vente) sont de bons vieux albums, tandis que les CD et les BD comptent de plus rares aficionados. Les années 70-80 ont le vent en poupe, au contraire des sixtees, désormais rangées aux oubliettes. Et c’est le rock qui, évidemment, se taille la meilleure part du gâteau, lorsque le jazz, la variété ou le hip hop doivent se contenter des seconds rôles. 2500 visiteurs, environ, sont attendus tout au long du week-end. Avec chacun leur motivation, voire leur obsession…

Samedi 26 octobre de 13h à 19h et dimanche 27 octobre de 10h à 18h à la Maison des Sports de Clermont. Entrée: 2€, gratuit pour les moins de 12 ans. Contact: 06-13-35-01-87.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Bonjour Marc, très bons souvenirs quand je venais te solliciter pour faire la promo de cet événement qui perdure.
    cordialement
    CV

Sponsorisé

Les infos dans votre boite