Accueil » Idée de la semaine » La belle saison pour découvrir le thermalisme
Photo Marielsa Niels.
Idée de la semaine

La belle saison pour découvrir le thermalisme

En mai et juin, les Auvergnats ont l'occasion de pleinement découvrir les vertus de "leur thermalisme". Le "Printemps du Thermalisme", qui de déroule dans les onze stations de la région, s'adresse d'abord à eux.

Et si les Auvergnats découvraient les vertus de leurs propres stations thermales? Les locaux, en effet, ne représentent guère qu’un tiers du public accueillis dans les différentes villes d’eaux de la région. Alors, depuis 2012, Auvergne Thermale a créé Le printemps du Thermalisme, une manifestation plurielle, particulièrement tournée vers les autochtones, autour de trois volets: la découverte des pratiques thermales, une série d’ateliers et de conférences et la possibilité de réserver une mini-cure estivale avec une offre pour le moins avantageuse. Le Printemps du Thermalisme se déroule en mai et en juin dans les onze stations auvergnates.

Une formule de trois soins thermaux

Photo Marielsa Niels.

« La semaine du 13 au 18 mai constitue  le temps fort, le cœur de la manifestation » explique Stéphane Huin, directeur de la communication et du développement d’Auvergne Thermale. « Il s’agit  d’une semaine de découverte à partir d’une formule de trois soins thermaux qui varient en fonction des orientations thérapeutiques des stations. Néanmoins, on retrouve toujours bains, douches, massages sous eaux ou enveloppement de boue à l’eau thermale…En deux heures, environ, et sur réservation, le public peut ainsi se faire une idée de ce qu’est une cure ou une mini-cure, de la façon dont les choses se déroulent et de l’atmosphère qui règne. » A sa façon, le Printemps du Thermalisme entend ainsi démystifier la cure, susciter des vocations et renouveler les générations. Chaque année, en tous cas, un millier de « béotiens » vient ainsi tester la pratique thermale et goûter aux différents soins pratiqués.

Conférences et ateliers

Tout au long de ces deux mois, les onze stations thermales accueillent également un programme étoffé de conférences et d’ateliers liés à la santé en général. « L’enjeu est participer à une véritable éducation à la santé » estime Stéphane Huin. De Royat à Néris-les-Bains, de la Bourboule à Bourbon l’Archambault, en passant par Châtel-Guyon et autre Châteauneuf-les-Bains, il est ainsi question de la pratique thermale mais aussi des pôles de prévention-santé, de l’alimentation, de cours de cuisine, de diététique ou encore de pratique sportive et de relaxation. Bref, un très large panel dispensé à chaque fois par des spécialistes qui mettent leur savoir faire à la portée du public.

Photo Marielsa Niels.

Une offre sur les mini-cures estivales

C’est en automne que l’activité thermale bat son plein. « Souvent les curistes veulent bénéficier pleinement des bienfaits de la cure pendant l’hiver » explique Stéphane Huin. Au cœur de l’été, au contraire, les stations connaissent régulièrement une période creuse. « Afin d’y remédier nous proposons, pendant Le Printemps du Thermalisme, une offre de -20% sur des mini-cures à suivre en juillet et août. C’est donc le moment de réserver »… Bref, le thermalisme a plus d’un atout dans ses eaux et le printemps est le bon moment pour le faire savoir.

Le Printemps du Thermalisme en mai et juin dans les 11 stations thermales d’Auvergne: Bourbon Lancy, Bourbon l’Archambault, La Bourboule,  Châteauneuf les Bains, Châtel-Guyon,  Chaudes-Aigues, Evaux-les-Bains, Le Mont-Dore, Néris-les-Bains, Royat-Chamalières, Vichy.

(communiqué)

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite