Accueil » Sports » J.O. de PyeongChang 2018: Faites vos jeux avec Gauthier de Tessières !
Sports Week-End

J.O. de PyeongChang 2018: Faites vos jeux avec Gauthier de Tessières !

Les XXIIIe Jeux Olympiques d'hiver se déroulent du 9 au 25 février sur le site de PyeongChang en Corée du Sud. Après une cérémonie d'ouverture grandiose, c'est l'heure de tous les espoirs pour les athlètes français. Ambassadeur de la station du Mont-Dore, et clermontois d'origine, Gauthier de Tessières nous livre ses attentes pour la " grande quinzaine du blanc "en ski alpin, la reine des disciplines.

Vice-champion du monde de super-G en 2013, Gauthier de Tessières a porté fièrement les couleurs de l’Auvergne dans le monde entier. Depuis la fin de sa carrière sportive, ce « retraité » sur-actif est devenu consultant pour Eurosport. Gauthier de Tessières nous présente le site où se dérouleront les épreuves de ski alpin, et évoque les chances françaises.

 

Un domaine skiable singulier, mais qui mérite le détour !

Soohorang le tigre blanc sera mascotte des J.O.

Quatre ans après le gigantisme de Sotchi (Russie), la Corée du Sud souhaite placer les Jeux Olympiques sous le signe de la haute technologie. Mais attention de ne pas oublier l’essentiel, à savoir la qualité des infrastructures, et des sites de compétitions. Annoncées comme peu pentues, les pistes de ski alpin seront au niveau selon Gauthier de Tessières : « Pour la descente et le super-G, on aura une piste entièrement construite pour l’occasion. La station a été créée et la pente  sera moindre par rapport à la plupart des pistes de la coupe du monde. Néanmoins les conditions devraient être très correctes pour des courses de ce niveau. En ce qui concerne les disciplines techniques (géant et slalom), la piste sera beaucoup plus proche de ce que l’on peut voir tout au long de l’hiver ». Pour le natif de Clermont-Ferrand, le spectacle devrait être au rendez-vous  et l’espoir de voir les français briller dans le sillage de la star autrichienne Marcel Hirscher reste bien présent : « Se livrer au jeu des pronostics se révèle toujours très compliqué ! A chaque grand championnat, il y a des favoris qui confirment les attentes et, aussi, de nombreuses surprises. Je dirais même plus que des surprises, des révélations ! Marcel Hirscher rentrera avec des médailles, cela me paraît évident. Il a l’occasion de marquer l’histoire ! Il est clairement le meilleur skieur du moment et je pense qu’il peut devenir le plus grand et battre tous les records dans les années à venir. Du côté français, Alexis Pinturault commence à avoir une belle expérience des grands évènements. Il a planifié sa saison pour atteindre son meilleur niveau en février et représentera une vraie chance de médaille en géant et en combiné, mais aussi pourquoi pas en super-G. J’attends également Adrien Théaux, qui est toujours proche des podiums, et j’espère pour lui que ces J.O. représenteront un déclic et une révélation ! Chez les filles Tessa Worley est notre grande chance de médaille en géant, et peut être en super-G. Tessa est toujours très forte, elle bénéficie d’une longue expérience et elle sera notre plus bel atout en ski alpin. »

 

Une médaille en grand championnat: l’aboutissement d’une carrière !

La GDT-Cup au Mont-Dore: une fête du ski en Auvergne.

Remporter une médaille en grand championnat n’est pas donné à tout le monde. Gauthier de Tessières a connu cette sensation unique le 6 février 2013, lors des championnats du monde de Schladming ( 2e du super-G à 20 centièmes du vainqueur, Ted Ligety): « Je regrette de n’avoir pu gagner moi-même une médaille olympique qui reste la plus belle à mes yeux. Remporter cette médaille d’argent mondiale a été une vraie consécration et plus valorisante aux yeux du public qu’une performance en Coupe du monde. Elle symbolise l’aboutissement du travail mené avec mon staff et c’était pour moi essentiel de la partager avec tous ceux qui ont contribué à cette réussite. »

Et le vice-champion du monde 2013 de souhaiter aussi dans le futur voir d’autres Auvergnats réaliser de telles performances ? Gauthier de Tessières reste aujourd’hui encore très actif sur les pistes de la région : « Je reviens avec plaisir chaque année et je suis particulièrement fier d’être l’ambassadeur de la station du Mont-Dore, car je suis né dans ces montagnes. J’ai dû les quitter pour progresser et atteindre mes rêves, toutefois, je garderai toujours le souvenir de mon titre de champion de France en 2011 conquis ici et je suis très heureux de voir de jeunes skieurs locaux atteindre peu à peu le haut niveau. On essaie de contribuer à cela en faisant quelques détections dans le cadre de la GDT Cup (qui aura lieu le 10 mars prochain). Mais c’est aussi l’occasion d’organiser une belle fête du ski en Auvergne ! Malgré de moindres dénivelés, les pistes sont au moins aussi belles que dans les Alpes ! »

La Gauthier de Tessières – Cup aura lieu à la station du Mont-Dore le 10 Mars prochain. Plus d’infos sur le site officiel www.gdtcup.com

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite