Accueil » Économie » Hermès annonce la création de 250 emplois dans le Puy-de-Dôme
Illustration Hermès
Photo 7 jours à Clermont
Actualités Économie

Hermès annonce la création de 250 emplois dans le Puy-de-Dôme

En cette période difficile pour l’économie, le groupe de luxe Hermès annonce sa volonté d’implanter une nouvelle usine dans le Puy-de-Dôme avec, à la clé, la création de 250 emplois.

Le groupe de luxe Hermès qui emploi au total plus de 15 000 salariés a annoncé sa volonté d’ouvrir une nouvelle usine dans le Puy-de-Dôme, sur la Communauté d’Agglomération Riom Limagne et Volcans. La production de cette nouvelle maroquinerie devrait débuter en 2023 avec une monté en charge progressive et un total de 250 salariés prévu pour 2025. Le groupe qui possède déjà une unité à Sayat sera alors l’employeur direct* de 500 salariés dans le Puy-de-Dôme. Si le projet est acté, le lieu d’implantation n’est pas connu pour ce qui sera le vingt-deuxième site de production d’Hermès Maroquinerie Sellerie. Le groupe travaille sur plusieurs sites possibles mais reste discret sur le sujet. Une des options pourrait être un bâtiment vacant de la manufacture des tabacs à côté de la gare de Riom. Aucune information officielle n’est sortie en ce sens, mais la Communauté d’agglomération a récemment tenu une assemblée hors agenda durant laquelle les élus ont validé l’acquisition par l’Agglomération, d’un des bâtiments de la “Manu”. Hermès ou autre projet ? La question reste posée.

*A Lezoux, la maroquinerie Pierre Cotte, sous-traitant d’Hermès emploi 350 salariés.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • La seconde question à se poser est sur quels critères Pôle Emploi, supposé gérer les candidatures, va se reposer ?
    Connaissant les limites des outils qu’ils ont à leur disposition et les avis subjectifs des agents qui vont avec, on peut craindre que tout le monde n’aura pas les mêmes chances de postuler.
    Pourtant c’est Monsieur Wauquiez lui-même qui avait affirmé que les dits séniors seraient en mesure de le faire.
    Alors, à suivre !…

Sponsorisé

Les infos dans votre boite